1 min de lecture Justice

Michel Polnareff assigne Cetelem en justice, agacé par son sosie

Michel Polnareff a assigné lundi en justice la marque de crédit à la consommation Cetelem, s'estimant "ridiculisé" par ses spots télévisés mettant en scène un sosie du célèbre chanteur aux lunettes blanches.

Michel Polnareff le 14 juillet 2007
Michel Polnareff le 14 juillet 2007 Crédit : MICHEL EULER / POOL / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"Ah mais c'est dingue, t'es son portrait craché". L'humour à la Cetelem ne fait manifestement pas rire Michel Polnareff. Le chanteur a assigné lundi en justice la marque de crédit à la consommation, s'estimant "ridiculisé" par ses spots télévisés mettant en scène un sosie du célèbre chanteur aux lunettes blanches, a indiqué son entourage à l'AFP.

L'auteur de La poupée qui fait non a saisi le tribunal de grande instance de Paris pour "obtenir réparation de son atteinte au droit à l'image", a indiqué son avocate, Me Viviane Simon, confirmant une information du FigaroMichel Polnareff réclame "1 million d'euros" à la BNP Paribas Personal Finance, qui gère la marque Cetelem, et à l'agence de publicité TBWA, a-t-elle précisé.

Polnareff "horrifié" et "déshonoré"

Dans ces spots, diffusés depuis plusieurs années, "un sosie essaie d'imiter Michel Polnareff et le ridiculise", a-t-elle souligné. Le chanteur, qui vit aux États-Unis, aurait été alerté récemment de l'existence de ces spots à l'occasion de son retour en Europe pour finaliser son prochain album, selon un membre de son entourage.

"Il a été horrifié, cela porte atteinte à son image de marque, à sa carrière, à sa considération, cela le déshonore", a estimé Me Simon, ajoutant qu'on "peut faire de la parodie et de la caricature, mais jamais a des fins commerciales". 

À lire aussi
Un gendarme (illustration) justice
Ain : ouverture d'une enquête pour meurtre après la découverte du corps d'une femme

L'assignation au civil a été délivrée ce lundi, selon l'avocate. Cetelem, joint par l'AFP, n'a pas souhaité "faire de commentaire tant qu'elle n'a pas pris connaissance de l'assignation".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Michel Polnareff Publicité
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants