2 min de lecture Meurtre

Meurtre de Patricia Bouchon : l'accusé condamné à 20 ans de réclusion

Laurent Dejean a été condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre de la joggeuse Patricia Bouchon en 2011, près de Toulouse. Sa défense a annoncé son intention de faire appel.

Laurent Dejean (à gauche) sur un croquis d'audience.
Laurent Dejean (à gauche) sur un croquis d'audience. Crédit : MANON BILLING / AFP
Sarah Duhieu
Sarah Duhieu
et AFP

Un verdict inattendu. Laurent Dejean, 39 ans, a été condamné ce vendredi 29 mars à 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre de la joggeuse Patricia Bouchon en 2011. L'homme a été jugé coupable par la cour d'assises de Haute-Garonne alors que l'avocat général avait requis l'acquittement, faute de preuves.

"Ma mère n'est pas morte pour rien, on ne peut que se réjouir, il y avait une grosse crainte d'un acquittement", a lancé leur fille, Carlyne Bouchon. "On se doute qu'il va y avoir appel mais pour le moment on se réjouit de la nouvelle", a réagi sa fille, Carlyne Bouchon, présente lors du verdict.

Le 14 février 2011 à Bouloc, près de Toulouse, Patricia Bouchon, 49 ans, n'était pas revenue de son jogging matinal. Cinq jours après sa disparition, un témoin s'était présenté aux enquêteurs. Il avait déclaré que quelques secondes après avoir croisé une joggeuse, il avait failli emboutir une Clio stationnée à contre sens, tous feux éteints, dans laquelle se trouvait un homme barbu. A partir de ce témoignage, un portrait robot du suspect a été réalisé et plusieurs personnes ont affirmé reconnaître Laurent Dejean, aide-plaquiste, dont son ex-compagne.

À lire aussi
Un serveur de restaurant a été tué par balle par un client dans un restaurant de Noisy-Le-Grand. faits divers
Seine-Saint-Denis : un client tue un serveur car il n'a pas préparé son sandwich assez vite

Le corps de Patricia Bouchon n'avait été retrouvé qu'un mois et demi plus tard, dissimulé dans une conduite d'eau, le crâne enfoncé.

Des circonstances atténuantes

Le jeudi 28 mars, l'avocat général, David Sénat, avait requis l’acquittement. "Il est possible que Laurent Dejean soit coupable mais les preuves font défaut", avait-il estimé. Il avait notamment pointé l'incertitude du témoin principal sur la couleur de la Clio, ou ses erreurs d'identification du suspect sur photo.

La cour n'a pas suivi les réquisitions, mais a reconnu au condamné des circonstances atténuantes pour troubles psychiques. Sa défense a annoncé qu'elle allait immédiatement faire appel. "Nous ne pouvons pas accepter qu'en 2019 on soit condamné sans preuve", a martelé un des avocats, Pierre Dubuisson. L'accusé était "sous cachetons, il était difficile pour lui de s'exprimer calmement."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Meurtre Toulouse Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797320697
Meurtre de Patricia Bouchon : l'accusé condamné à 20 ans de réclusion
Meurtre de Patricia Bouchon : l'accusé condamné à 20 ans de réclusion
Laurent Dejean a été condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre de la joggeuse Patricia Bouchon en 2011, près de Toulouse. Sa défense a annoncé son intention de faire appel.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/meurtre-de-patricia-bouchon-l-accuse-condamne-a-20-ans-de-reclusion-7797320697
2019-03-29 14:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/TWmLF9oCVG84_iKaeckMrQ/330v220-2/online/image/2019/0328/7797312313_laurent-dejean-a-gauche-sur-un-croquis-d-audience.jpg