1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Meurtre de Nelly Haderer : quand la justice arrive trop tard
1 min de lecture

Meurtre de Nelly Haderer : quand la justice arrive trop tard

PODCAST - En 1987, en Meurthe-et-Moselle, Nelly Haderer est tuée sauvagement.

Jacques Maire s'adresse à la presse devant un tribunal de Nancy, dans l'est de la France, le 30 janvier 2014.
Jacques Maire s'adresse à la presse devant un tribunal de Nancy, dans l'est de la France, le 30 janvier 2014.
Crédit : STRINGER / AFP
L'INTÉGRALE - Meurtre de Nelly Haderer : quand la justice arrive trop tard
44:43
L'ENQUÊTE - Meurtre de Nelly Haderer : quand la justice arrive trop tard
15:28
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Le 31 janvier 1987, vers 8h15, quatre ferrailleurs tombent sur un corps dans la décharge du Haut d'Armont, près de Lunéville. La victime a été amputée de la jambe droite et de ses deux mains. La tête est détachée du tronc et le visage a été lacéré. La victime a été abattue de deux balles de 22 long rifle dans le thorax et dans le crâne. 

A une trentaine de mètres, un manteau est par terre, au pied du talus. En fouillant dans les poches, on sait qu'il appartient à Nelly Haderer, 22 ans, mère de deux enfants. Elle avait quitté la veille, le domicile familiale après une dispute et souhaitait retrouver son frère, mais il était absent. Nelly a laissé un mot sur la porte, lui demandant de la rappeler chez elle. Puis elle a disparu.

La police cherche à savoir qui a pu exécuter la jeune femme. Les enquêteurs pensent à un boucher ou un chasseur, mais les entailles sont finalement considérées comme non professionnelles. Aucune trace de sperme n'est retrouvé sur la dépouille. Une voisine de son frère dit avoir aperçu une Citroën GS blanche en stationnement. Les enquêteurs interpellent le propriétaire du véhicule : il s'agit d'un certain Jacques Maire.

Nos invités

Christophe Gobin, journaliste à l'Est Républicain
Lilian Glock, avocate de Jacques Maire
Me Pierre-André Babel, avocat de la famille Haderer

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/