1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'affaire Jean de Broglie : cadavre exquis de la République
1 min de lecture

L'affaire Jean de Broglie : cadavre exquis de la République

PODCAST - Le 24 décembre 1975, le prince Jean de Broglie, député de l'Eure et ancien secrétaire d'état des gouvernements Pompidou est assassiné en pleine rue à Paris.

Gérard Frêche et Jean de Broglie
Gérard Frêche et Jean de Broglie
Crédit : AFP
L'INTÉGRALE - L'affaire Jean de Broglie : cadavre exquis de la République
00:38:16
L'ENQUÊTE - L'affaire Jean de Broglie : cadavre exquis de la République
00:16:19
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Le 24 décembre 1976, au matin, un homme sort du 2 rue des Dardanelles dans le 17ème arrondissement de Paris. Il se dirige vers sa voiture garée à proximité. Il se retrouve face à un individu en manteau sombre qui sort un revolver. Trois coups de feu retentissent. Une atteint la victime à la poitrine, les deux autres l'ont touché à la nuque. La concierge sort immédiatement.

La victime ne va pas pouvoir être réanimé par les pompiers. Il s'agit du prince Jean de Broglie, député de l'Eure et ancien secrétaire d'état des gouvernements Pompidou. Il est le cousin d'Anne Aymone Giscard d'Estaing, épouse du président de la République élu deux ans auparavant.

Les policiers arrivés sur place pensent immédiatement à un règlement de compte. Il excluent une tentative de vol qui aurait mal tourné. La victime possède toujours son portefeuille et son argent liquide. En apparence, rien ne lui a été volé. Les enquêteurs ignorent alors qu'il manque une serviette en cuir.

Nos invités

Dominique Labarrière, journaliste et auteur de "Quand la politique tue" aux éditions La Table Ronde

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire