1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Meurtre d'une postière dans l'Ain : Mamadou Diallo acquitté "au bénéfice du doute"
1 min de lecture

Meurtre d'une postière dans l'Ain : Mamadou Diallo acquitté "au bénéfice du doute"

Le 19 décembre 2008, la postière de la commune de Montréal-la-Cluse avait été découverte sans vie. Jugé devant une cour d'assises, le prévenu a été déclaré innocent.

L'ancienne poste de Montréal-la-Cluse (Ain), la scène du crime.
L'ancienne poste de Montréal-la-Cluse (Ain), la scène du crime.
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Benoît Leroy & AFP

La justice ne l'a pas condamné. Mamadou Diallo, qui se disait innocent du meurtre sanglant d'une postière en 2008 à Montréal-la-Cluse, a été acquitté ce lundi 4 avril par la cour d'assises de l'Ain "au bénéfice du doute".

C'est au terme de près de cinq heures de délibéré que la cour a rendu son verdict : deux ans de prison pour le vol d'une liasse de billets, qu'il a reconnu. Une peine déjà couverte par sa détention provisoire. Confondu par son ADN dix ans après les faits, Mamadou Diallo assurait s'être rendu sur les lieux du meurtre, mais avoir pris la fuite après avoir découvert le cadavre de la victime.

Le 19 décembre 2008, en début de journée, le corps de Catherine Burgod, 41 ans, avait été découvert dans l'arrière-boutique de la petite poste de Montréal-la-Cluse, baignant dans une mare de sang. Vingt-huit coups de couteau avaient été relevés sur le corps de cette mère de deux enfants et enceinte de cinq mois. La piste crapuleuse a rapidement été suivie par les enquêteurs, une somme évaluée à 2.490 euros ayant été dérobée.

Vers un appel dans les prochains jours ?

La présidente de la cour d'assises a déclaré à l'adresse des parties civiles, têtes baissées : "C'est la fin d'un épisode judiciaire, c'est la fin de la première instance". À l'énoncé du verdict, l'accusé a poussé un soupir de soulagement, avant d'embrasser les mains de son avocate, Me Sylvie Noachovitch. Cette dernière saluant, quelques instants plus tard, "une grande victoire pour la justice".

À écouter aussi

Cette décision peut encore être frappée d'appel, dans un délai de dix jours, à l'initiative de l'avocat général. Une éventualité plus que probable, puisque celui-ci avait réclamé une peine de 30 ans de réclusion criminelle, durant son réquisitoire.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.