1 min de lecture Faits divers

Meurthe-et-Moselle : un policier traîné par des fuyards sur près d'un kilomètre

Un policier a été trainé par une voiture lors d'un contrôle près de Nancy dans la nuit de jeudi 27 au vendredi 28 août.

Ne surtout pas tenter de se faire justice soi-même, car les squatteurs pourraient alors se retourner contre le propriétaire du bien.
Ne surtout pas tenter de se faire justice soi-même, car les squatteurs pourraient alors se retourner contre le propriétaire du bien. Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

Jeudi 27 août dans la commune de Chavigny, en Meurthe-et-Moselle, un policier a été blessé lors d'un contrôle dans la nuit. Une voiture a fui au moment où le fonctionnaire effectuait sa mission, traînant l'agent sur plusieurs centaines de mètres, a appris l'AFP de source policière.

Tout est parti d'un appel d'un commerçant, qui a informé la police qu'il avait été payé plus tôt dans la soirée avec de faux billets par un groupe de jeunes. Ces derniers sont revenus dans un deuxième temps pour une autre commande, provoquant la réaction du commerçant qui a appelé les forces de l'ordre. 

Arrivés sur les lieux, à Vandoeuvre-lès-Nancy, les agents ont interpellé une première personne mais trois autres ont pris la fuite à bord d'une Renault Mégane. Celle-ci a réussi à brièvement semer les forces de l'ordre avant d'être repérée et arrêtée dans le village voisin de Chavigny.

Un policier était alors penché par la fenêtre de la voiture, côté passager, quand les fuyards ont redémarré en trombe, l'agent s'accrochant alors en équilibre sur la portière. Il a été traîné sur plusieurs centaines de mètres avant que la voiture ne heurte finalement un véhicule en stationnement.

À lire aussi
Des sapeurs-pompiers (illustration) faits divers
Lille : un jeune homme meurt poignardé

Les trois occupants de la voiture ont alors été interpellés sans difficultés. L'agent traîné par la voiture a quant à lui été conduit à l'hôpital pour des douleurs au bassin. Les quatre jeunes interpellés, dont trois sont mineurs, ont été placés en garde à vue à Nancy.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurthe-et-Moselle Agression
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants