2 min de lecture Faits divers

Meurthe-et-Moselle : les miraculés d'Azeraille "unis par la foudre"

La foudre était tombée samedi 2 septembre sur un chapiteau à Azerailles, où se déroulait un festival de musique. Bien que plusieurs personnes aient été blessées, tous ont miraculeusement survécu.

BEGOT 245300 La Revue de Presse Amandine Begot
>
Meurthe-et-Moselle : les miraculés d'Azeraille "unis par la foudre" Crédit Image : Brandon Morgan / Unspash | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Begot

Ils sont connus comme les miraculés d'Azerailles. L'an dernier, ce village de 800 habitants en Meurthe-et-Moselle a été le théâtre d'un fait-divers rarissime. Une vingtaine de personnes avaient été frappées simultanément par la foudre, alors qu'ils assistaient à un festival de musique sous un chapiteau. 

Par miracle, aucun d'entre eux n'a perdu la vie ce jour-là. Quatorze blessés, dont deux graves, ont été évacués vers plusieurs hôpitaux locaux. Un an plus tard, le petit groupe est toujours en contact. Ils se sont d'ailleurs retrouvés la semaine dernière sur les lieux, "comme unis par la foudre qui ne les a pas tués", selon M le magazine du Monde

Des rescapés qu'on appelle les fulgurés, étant donné que "les foudroyés meurent et les fulgurés survivent". Alors que certains souffrent toujours d'importantes séquelles, d'autres se portent très bien. C'est notamment le cas de Jocelyne. Incapable de marcher pendant plusieurs mois, elle y est finalement parvenu en février dernier. Elle a même réalisé sa première randonnée de 8 kilomètres en mai. 

À lire aussi
Un smartphone affichant une batterie faible (illustration) faits divers
Adolescente électrocutée dans son bain : l’autopsie confirme l’accident

Un mystère scientifique

Dans le cas de Raphaëlle, son cerveau a été touché. Maux de tête, difficultés à parler, perte de mémoire... Bien que cette professeure des écoles soit toujours en arrêt maladie, son état de santé s'est amélioré. Petite particularité : elle a attrapé l'accent alsacien. Un phénomène étonnant qui fascine les scientifiques. 

Pour cause, les cas de coups de foudre collectif sont rarissimes. Chaque année, la foudre ne touche qu'une centaine de personnes en France. L'histoire des miraculés est un formidable support de recherche. Les scientifiques cherchent notamment à comprendre les mécanismes de la foudre et ses effets sur le corps humain, afin de mieux prendre en charge les blessés. 

Nathalie a été la seule à être épargnée par la décharge de plusieurs millions de volt. La raison ? Ses pieds sont les plus secs du groupe. Un mystère auquel s'intéressent les chercheurs. À Azerailles, certains habitants l'appellent pour rire "la sorcière".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Meurthe-et-Moselle Festival
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794871872
Meurthe-et-Moselle : les miraculés d'Azeraille "unis par la foudre"
Meurthe-et-Moselle : les miraculés d'Azeraille "unis par la foudre"
La foudre était tombée samedi 2 septembre sur un chapiteau à Azerailles, où se déroulait un festival de musique. Bien que plusieurs personnes aient été blessées, tous ont miraculeusement survécu.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/meurthe-et-moselle-les-miracules-d-azeraille-unis-par-la-foudre-7794871872
2018-09-21 13:16:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/pwEOR6axpQRjscdrPvBLag/330v220-2/online/image/2018/0523/7793497271_la-foudre-lors-d-un-orage-photo-d-illustration.jpg