1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Marseille : vaste évacuation de squats vétustes et insalubres prévue lundi dans le Parc Corot
1 min de lecture

Marseille : vaste évacuation de squats vétustes et insalubres prévue lundi dans le Parc Corot

Le bâtiment A du Parc Corot et ses 96 logements, dans les quartiers Nord, vont être évacués lundi 17 décembre. La préfecture a "proposé de mettre à l'abri" les familles avec enfants.

Parc Corot à Marseille, 27 novembre 2018.
Parc Corot à Marseille, 27 novembre 2018.
Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Sarah Ugolini & AFP

Marseille continue sa lutte contre les logements insalubres. Une vaste opération d'évacuation de squats vétustes et insalubres est programmée ce lundi 17 décembre dans l'une des plus grandes copropriétés dégradées de Marseille, le Parc Corot. 

Rats, humidité, bagarres, électricité délabrée... Le bâtiment A du Parc Corot et ses 96 logements, dans les quartiers Nord, est connu pour concentrer les dangers. La crise ouverte par l'effondrement de deux immeubles du centre de Marseille, qui a fait 8 morts le 5 novembre, a révélé l'ampleur du fléau de l'habitat vétuste dans la cité phocéenne et précipité son évacuation. 

L'État a accordé le concours de la force publique et des policiers seront déployés lundi pour aider si besoin. La préfecture a "proposé de mettre à l'abri" les familles avec enfants, mais "seules deux ont accepté". "Il va falloir sécuriser les autres bâtiments" de la cité "pour éviter que les squatteurs ne les investissent", a souligné de son côté la députée LREM Alexandra Louis, très investie dans ce dossier et qui pointe le nombre important de copropriétés dégradées à Marseille. 

Près de 200 immeubles déjà vidés à travers Marseille

L'évacuation du bâtiment A avait commencé fin novembre. La mairie a pris un arrêté "d'insécurité imminente" puis a aidé au déménagement et au relogement de 30 familles, locataires et propriétaires. L'évacuation des autres appartements, souvent squattés, incombe à l'État et est prévue lundi. 

À écouter aussi

La crise sans précédent que connaît Marseille complique la tâche des autorités pour reloger ceux qui seront délogés. Près de 200 immeubles ont déjà été vidés à travers Marseille, soit 1.538 personnes sans domicile fixe, hébergées pour la plupart dans un premier temps à l'hôtel, les autres dispositifs étant saturés. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/