1 min de lecture Paris

Manifestation pro-Gaza à Paris : l'un des organisateurs devant la justice

L'un des organisateurs de la manifestation interdite qui avait dégénéré, dans le quartier de Barbès, a été convoqué devant la justice.

Des débordements à Barbès lors du rassemblement pro-palestinien interdit, samedi 19 juillet à Paris
Des débordements à Barbès lors du rassemblement pro-palestinien interdit, samedi 19 juillet à Paris Crédit : AFP / JACQUES DEMARTHON
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Alain Pojolat, membre du NPA, faisait partie des organisateurs de la manifestation pro-palestinienne qui s'était tenue le 19 juillet à Paris, malgré l'interdiction prononcée par la préfecture.

Entendu par la police ce mardi 29 juillet au matin, il a ensuite reçu une convocation devant la justice pour le 22 octobre prochain.

Le 19 juillet, des milliers de personnes s'étaient rendues à Barbès et le rassemblement avait dégénéré en affrontements violents avec les forces de l'ordre. Quarante-quatre personnes avaient été interpellées et 17 policiers et gendarmes avaient été blessés.

Interdiction préfectorale

Une source proche de l'enquête a expliqué qu'il était "reproché à M. Pojolat d'avoir, malgré l'interdiction, continué à appeler à manifester".

À lire aussi
conflit israélo-palestinien
Proche-Orient : les Palestiniens appelés à un "vendredi de la révolution"

Le militant du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), âgé de 66 ans, a confirmé avoir reçu une convocation de la justice. "Je suis convoqué devant la 24e chambre du TGI pour avoir organisé une manifestation" alors qu'un "arrêté préfectoral" avait été pris pour l'interdire.

Le NPA revendique sa participation

Le 26 juillet, une autre manifestation pro-palestinienne s'était tenue là aussi à l'appel du NPA et avait été également interdite par les autorités. Plusieurs milliers de personnes s'y étaient rendues, occasionnant des heurts limités avec les forces de l'ordre. Une soixantaine de personnes avaient été interpellées.

Dans un communiqué, le NPA a revendiqué "fièrement" sa participation à ces deux manifestations, tout en appelant "l'ensemble des forces démocratiques" à "réagir contre cette intimidation".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Justice Manifestations
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants