1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lyon : la police demande de ne pas relayer une vidéo de torture sur Facebook
2 min de lecture

Lyon : la police demande de ne pas relayer une vidéo de torture sur Facebook

Une vidéo montrant deux hommes se faire torturer a été diffusée sur les réseaux sociaux. L'un des deux est mort. La police recherche activement les auteurs de cet acte barbare et la seconde victime.

Lyon dans la région Auvergne-Rhône-Alpes
Lyon dans la région Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit : RTL
Deux hommes torturés à Lyon : la scène diffusée sur Facebook
00:01:34
Deux hommes torturés à Lyon : la scène diffusée sur Facebook
00:01:34
Cassandre Jeannin

C’est l'un des quatre agresseurs qui filme la scène effroyable dans un appartement de la Croix-Rousse (Lyon), un squat probablement. La vidéo montre deux hommes, l'un debout, l'autre au sol, se faire insulter en arabe et frapper. Ils sont ligotés. L'un d'entre eux reçoit des coups de couteau sur les joues, le visage en sang, immobile. C'est sûrement lui qui a été retrouvé mort dans un immeuble de Lyon par les pompiers mardi 5 mars. Il a été poignardé à huit reprises dans le dos, pieds et poings liés. La seconde victime est portée disparue. 

La scène filmée a été envoyée à la famille de la victime sur Facebook et elle circule toujours sur le réseau social. C’est l'un de ses amis qui a alerté les autorités quand il est tombé sur les images de cette agression barbare. Les enquêteurs de la police judiciaire sont en passe de la faire retirer du net. 

Selon le journal Le Progrès, le règlement de compte serait lié à un vol de téléphone portable. Le jeune homme décédé de 28 ans était bien connu des services de police. "La victime décédée, de nationalité algérienne, présente sur l'agglomération lyonnaise depuis au moins 3 ans, était défavorablement connue pour avoir été condamnée à plusieurs reprises pour vols aggravés et violences", détaille le procureur de Lyon, Nicolas Jacquet, dans un communiqué. 

Selon nos informations, il venait de sortir de prison. Les enquêteurs cherchent à mettre des noms sur les tortionnaires meurtriers qui apparaissent à visage découvert. Ils tentent également de retrouver la deuxième victime torturée. Seul un corps se trouvait dans l'appartement saccagé dans une marre de sang. 

La police demande de na pas relayer la vidéo

À lire aussi

Mercredi 6 mars, la police de Lyon a demandé aux internautes de ne pas relayer la vidéo de torture. Elle a tweeté : "Vous êtes nombreux à nous signaler une vidéo de torture. Une enquête a été ouverte par la #Police judiciaire de #Lyon et les policiers de #Pharos sont mobilisés pour faire retirer la vidéo. NE RELAYEZ PAS ces images choquantes !". 

La plateforme Pharos du ministère de l'Intérieur est chargée de la lutte contre les contenus illicites sur internet. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/