1 min de lecture Rouen

Lubrizol : un mois après, le flou persiste à Rouen

Un mois après l'incendie de l'usine Lubrizol, à Rouen, de nombreuses interrogations demeurent sur les conditions exactes de l'accident. On ne sait toujours pas véritablement ce qu'il s'est passé et quels sont ces produits qui ont brûlé.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Lubrizol : un mois après, le flou persiste Crédit Image : RTL - Frédéric Veille | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Camille Descroix

Un nuage bien épais, bien lourd. Des centaines de personnes se sont rassemblées, samedi 26 octobre, devant le palais de justice de Rouen, pour réclamer toute la lumière sur l'incendie de Lubrizol. Un mois après, il y a toujours beaucoup de questions et d’inquiétudes autour de ces 9.050 tonnes de produits qui ont brûlé. Mais que s’est-il vraiment passé ?

Initialement, l’enquête a été confiée au parquet de Rouen mais celui-ci s'est dessaisi au profit du Pôle de Santé Publique du parquet de Paris. Depuis, 130 plaintes ont été déposées et sont, en ce moment, étudiées par la justice. Autre élément qui participe à ces interrogations : les produits, qui ont brûlé, ne seraient pas toxiques.

Et cette difficulté à lever le voile sur la situation est due à un problème de communication de la part du gouvernement. Depuis le 26 septembre, les 5 ministres qui se sont déplacés sur place ont livré 5 versions différentes. Un raté de com' exemplaire. Et ça continue puisque le PDG de l'usine a déclaré, vendredi, qu'il voulait rouvrir Lubrizol très vite, une option aussitôt rejetée par la secrétaire d'État à la Transition écologique, Brune Poirson, pour qui la réouverture est prématurée.

L'Etat a annoncé la mise en place d'une enquête de santé dans les 215 communes juste avant le week-end, qui devrait compléter celle lancée le 14 octobre dernier. Mais certains écologistes estiment que c'est trop tard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Rouen Seine-Maritime Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants