3 min de lecture Propulsé

Guyane : la prochaine fusée Ariane arrivera en bateau à voile

Et si la transition écologique favorisait le retour du bateau à voile ? Les initiatives ne manquent pas pour rendre le secteur du transport maritime plus propre.

tortue- La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Guyane: la prochaine fusée Ariane arrivera en bateau à voile Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Paul Turban

Savez-vous comment la prochaine fusée Ariane sera transportée jusqu’en Guyane ? Sur un bateau à voile… Cela n’a rien à voir avec une quelconque histoire de capitaine à la jambe de bois et perroquet sur l’épaule à la barre d’un bateau remplis de poivre et de rhum de Jamaïque et chantant du Hugues Aufray… 

Non, il s’agit d’un bateau très moderne dont les quatre voiles de 400 mètres carrés se déploieront seules en fonction de la météo. La vitesse du bateau est de 30 kilomètres heure, il émettra 30 % de CO2 de moins que les bâtiments classiques.

Et si la voile refaisait son retour près d’un siècle après son remplacement par l’hélice dans le transport maritime ? Le réchauffement climatique, c’est la mode du vintage à grande échelle. C'est un exemple parmi d’autres pour un secteur économique qui émet 3 % des rejets de gaz à effet de serre dans le monde. En cause, un carburant trop fort en souffre et une méfiance des armateurs des 5.000 porte-containers qui transportent 10 milliards de marchandises par an.

La transition écologique est contraignante. On pourrait changer les moteurs, allez vers l’hydrogène, le gaz naturel liquéfié ou l’électrique. Le problème est qu'il faut des infrastructures de stockage, d’approvisionnement et de nouveaux financements

Les croisières aussi concernées

À lire aussi
Un satellite (illustration) Propulsé
SpaceX : 60 nouveaux mini satellites lancés, les astronomes alertent sur la pollution

La solution pourrait aussi être de ralentir la vitesse. C’est le cas depuis 2008, et les émissions de carbone diminuent. Mais si on généralise les armateurs préviennent que ce sera plus cher puisqu’il faudra stocker la marchandise plus longtemps. 

Les bateaux de croisière sont aussi concernés par ces changements. Récemment, à Marseille, une charte de bonne conduite entre les croisiéristes, la ville et la région PACA a été signée pour limiter la pollution des cargos qui seraient responsables de 10 % de la pollution atmosphérique de Marseille avec leurs grosses cheminées. L’idée est de se raccorder à électrique sur le port. Et peut-être, bientôt ma tablette numérique sera livrée à la rame, le comble du chic.

Le plus

Le trou de la couche d’ozone se résorbe mais ce n’est pas grâce à nous. En effet, il s’agit du plus petit trou depuis 40 ans dans cette couche qui nous protège des rayons du Soleil. La raison est simple, la hausse des températures sur Terre créé une couche de nuages atmosphériques, une sorte de barrière pour les produits chimiques. 

La note

16/20 a des universités européennes qui font revivre des coraux avec la 3D. Des équipes de cinq universités européennes mettent actuellement à l’eau des récifs modélisés en 3D pour favoriser leur colonisation par les organismes marins. En ligne de mire, la mise en place de mesures de compensation environnementale des parcs éoliens offshores. Ce procédé est déjà testé en Australie où des imprimantes 3D se mettent au service des coraux, tout ça sans bourrage papier, la science est belle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Environnement Écologie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants