1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Londres : une voiture fauche des piétons, au moins un mort et 8 blessés
2 min de lecture

Londres : une voiture fauche des piétons, au moins un mort et 8 blessés

Une personnes a été arrêtée lundi 19 juin après avoir renversé des piétons à Finsbury Park. La police antiterroriste a été saisie.

La police sécurise les lieux après qu'une voiture a fauché des piétons à Londres, lundi 19 juin.
La police sécurise les lieux après qu'une voiture a fauché des piétons à Londres, lundi 19 juin.
Crédit : Shutterstock/SIPA
Félix Roudaut & AFP

Un véhicule a fauché plusieurs piétons dans la nuit de dimanche à lundi 19 juin dans le nord-est de Londres, faisant un mort et huit blessés, selon le journal britannique The Guardian qui cite une source policière. "La police a été appelée juste après 00h20 (23h20 GMT)" ont indiqué les forces de l'ordre dans un communiqué, après le signalement d'un véhicule entré en collision avec des pétions. La police antiterroriste a été saisie.

L'incident se serait déroulé à Finsbury Park aux abords d'une mosquée. Le conducteur du véhicule a été arrêté. "Nous avons été informés qu'une camionnette avait percuté des fidèles alors qu'ils quittaient la mosquée de Finsbury Park. Nos prières vont aux victimes", a aussitôt réagi le Conseil des musulmans, organisation représentative des musulmans britanniques. Sur Twitter, le leader du parti travailliste, Jeremy Corbyn, s'est dit "totalement choqué par l'incident de Finsbury Park". La Première ministre Theresa May a quant à elle parlé d'un "terrible incident".

"Il semble que la mosquée était la cible", a déclaré David Robinson, 41 ans, qui était présent au moment du drame. Le lieu de culte était connu, au début des années 2000, pour être un haut lieu des militants islamistes établis dans la capitale anglaise. Ces derniers venaient écouter les prêches enflammés d'Abou Hamza. Ce prêcheur égyptien, borgne et amputé des deux avant-bras, a été condamné à la prison à perpétuité en janvier 2015 aux États-Unis pour onze chefs d'inculpations liés à une prise d'otages et pour terrorisme. 

Cet évènement a lieu dans un climat d'extrême fébrilité, alors que le Royaume a été frappé par trois attentats en trois mois, dont deux impliquant des véhicules ayant fauché des piétons. Le 22 mars, Khalid Masood avait lancé son véhicule sur la foule sur le pont de Westminster, en plein cœur de la capitale, avant de poignarder à mort un policier devant le Parlement. Cinq personnes avaient été tuées.

À lire aussi

Deux mois plus tard, le 22 mai, un attentat-suicide revendiqué par Daech avait fait 22 morts et une centaine de blessés à la sortie d'un concert d'Ariana Grande à Manchester. L'auteur, Salman Abadi était un Britannique de 22 ans d'origine libyenne. Enfin, dans la nuit du 3 et 4 juin, trois assaillants à bord d'une camionnette ont fauché des passants sur le London Bridge avant de poignarder plusieurs personnes à Borough Market. Ils ont tué huit personnes avant d'être abattus par les forces de l'ordre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/