1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Londres : des renards tués à l'arbalète, Scotland Yard ouvre une enquête
1 min de lecture

Londres : des renards tués à l'arbalète, Scotland Yard ouvre une enquête

Une enquête a été ouverte par Scotland Yard après la découverte de deux renards tués à l’arbalète à Londres lundi 9 novembre.

Une pétition demande l'interdiction de la chasse au renard dans le Var
Une pétition demande l'interdiction de la chasse au renard dans le Var
Crédit : PATRICK PLEUL / DPA / AFP
Camille Guesdon & AFP

Des renards tués à l’arbalète. Scotland Yard a ouvert une enquête après la découverte de deux cadavres de renards dans les rues de Londres. Selon la police, “l'un d'eux a été retrouvé avec une flèche dans le dos le 5 novembre”. Malgré l'intervention des bénévoles de l'association Fox Project, l’animal n'a pas survécu. Un troisième animal a aussi été vu avec une flèche dans le corps. 

La Wildlife Crime Unit de la police de Londres, qui se charge des atteintes à la vie sauvage, a lancé lundi 9 novembre un appel à témoin après les macabres découvertes dans le quartier de Greenwich. "Il est absolument choquant que deux animaux soient morts dans de si horribles circonstances", a souligné Conchi Gago, de l'unité spécialisée de la police de Londres. "Il est évident que celui qui a fait ça l'a fait délibérément", a-t-elle poursuivi, estimant "inquiétant de concevoir que quelqu'un veuille blesser et tuer un animal sauvage".

L'association Fox Project, qui soigne 1.000 renards chaque année, versera 2.000 livres (2.220 euros) pour toute information qui "mènerait à la condamnation du responsable", précise le communiqué de la police. Pour Trevor Williams, le fondateur de l’association, il s'agit d'une affaire "véritablement choquante", et il est difficile de comprendre qu'une "minorité de personnes dans notre société soit capable d'une telle cruauté extrême envers les animaux".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/