1 min de lecture France

Loire-Atlantique : un bébé hospitalisé après avoir reçu une casserole d'eau bouillante sur la tête

VU DANS LA PRESSE - Un bébé a été transporté en "urgence absolue" au CHU de Nantes, ce samedi 24 avril. Une casserole d'eau bouillante a été renversée sur la tête de l'enfant, à Savenay, en Loire-Atlantique.

Un enfant avec son jouet (illustration).
Un enfant avec son jouet (illustration). Crédit : Riccardo Milani / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Charline Vergne Journaliste

Les faits se sont produits ce samedi 24 avril, dans une maison située à Savenay, en Loire-Atlantique. Un bébé d'un an a été hospitalisé, en "urgence absolue", au CHU de Nantes, après qu'une casserole d'eau bouillante a été versée sur sa tête, pour une raison encore inconnue.
Le jeune enfant a été gravement brûlé, précise France bleu, qui rapporte l'information. Il a été immédiatement pris en charge par les sapeurs-pompiers, qui lui ont prodigué les premiers soins sur les lieux du drame. Ils ont ensuite fait appel à l'hélicoptère du Samu, pour le transporter au CHU dans les plus brefs délais, compte tenu de son état.

Les secours ont rappelé à nos confrères les gestes à adopter, en cas de brûlure : "Pour arrêter rapidement le processus, il faut refroidir par ruissellement d’eau tempérée, c'est-à-dire entre 15 et 25 degrés. Si les vêtements sont collés à la peau, il ne faut surtout pas les retirer, mais faire ruisseler de l'eau par-dessus et appeler les secours." Avant de poursuivre : "Si la brûlure est grave, il est nécessaire de recouvrir la zone brûlée avec un linge propre et sec avant de se rendre aux urgences les plus proches ou d'appeler les secours".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
France Accident Enfants
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants