1 min de lecture Arnaque

Loire-Atlantique : il met le feu à sa voiture pour toucher la prime d'assurance

VU DANS LA PRESSE - Un automobiliste a délibérément menti aux gendarmes pour tenter de toucher une prime d'assurance, après que son véhicule a été retrouvé brûlé.

Un gendarme (illustration)
Un gendarme (illustration)
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est une tentative d'escroquerie qui pourrait lui coûter très cher. Le vendredi 18 novembre, la gendarmerie constate un accident de la circulation dans la commune du Bignon, près de Nantes, où se trouve un véhicule entièrement brûlé. Le propriétaire de la voiture, âgé de 28 ans, va délibérément mentir aux forces de l'ordre pour bénéficier d'une prime à l'assurance.

Comme le rapporte Ouest-France, l'automobiliste a été contacté par les gendarmes et leur a déclaré avoir constaté le vol de sa voiture, stationnée devant chez lui, le jour-même. Après vérification, les forces de l'ordre découvrent que la voiture n’apparaît pas au fichier des véhicules volés et ce, malgré le fait que le propriétaire leur a affirmé qu'il avait déposé une pré-plainte en ligne pour signaler le vol.

Une enquête est alors menée par les militaires qui découvrent que l'homme de 28 ans était présent sur place au moment de l’accident, alors qu’il avait déclaré ne pas avoir bougé de chez lui de la soirée. Placé en garde à vue, il a reconnu qu’il conduisait au moment de l’accident et a mis le feu à son véhicule pour se faire indemniser par l’assurance. Il fait l’objet d’une composition pénale et devra répondre des faits de "dénonciation mensongère, vitesse excessive et déplacement non conforme avec la Covid-19".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Arnaque Assurances Accident
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants