1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Loi Macron : Valls force une nouvelle fois le passage
2 min de lecture

Loi Macron : Valls force une nouvelle fois le passage

REPLAY - REPLAY INTÉGRAL - Manuel Valls a encore eu recours au 49-3 pour la deuxième lecture de la loi Macron. La nouvelle grille de rémunération des fonctionnaires a été dévoilée...

"On refait le monde" du mardi 16 juin 2015 - l'intégralité
30:39
Loi Macron : Valls force une nouvelle fois le passage, nécessaire ?
13:45
Salaire des fonctionnaires : dérapage en vue ?
08:49
Migrants : le président du Conseil italien a-t-il raison de menacer l'Europe ?
08:54

On refait le monde avec :
- Annie Lemoine, journaliste et écrivain,
- Xavier Couture, producteur,
- Jean-Claude Dassier, journaliste à Valeurs actuelles et I-Télé,
- Alain Duhamel, éditorialiste politique sur RTL.

Loi Macron : Valls utilise une nouvelle fois l'article 49-3 à l'Assemblée

Le projet de loi Macron est arrivé ce mardi à l'Assemblée nationale pour une deuxième lecture. Cependant, les débats n'ont pas eu lieu car Manuel Valls a de nouveau forcé le passage. Le Premier ministre a en effet annoncé officiellement qu'il engageait la responsabilité de son gouvernement sur ce texte au titre de l'article 49-3 de la Constitution.

Suite à cette annonce du Premier ministre, les élus de la droite et du Front de gauche ont quitté l'hémicycle, en signe de protestation, et dénoncé un déni de démocratie. Les Républicains et l'UDI ont également déposé une motion de censure dans le but de faire tomber le gouvernement. Elle sera d'ailleurs soumise au vote des députés jeudi prochain, à partir de 16h25.

Est-ce que la méthode Valls et le recours au 49-3 vous ont choqués ?

À écouter aussi

Annie Lemoine estime qu'il fallait s'attendre à ce passage en force via l'utilisation de l'article 49-3 pour la deuxième lecture de la loi Macron à l'Assemblée nationale. Pour elle, la seule chose de bizarre dans la méthode Valls est la vitesse à laquelle il a engagé la responsabilité de son gouvernement. En effet, il a rapidement annoncé son utilisation alors que plusieurs heures de débats sur ce texte avaient déjà été programmées.

Manuel Valls a inventé le 49-3 express, le 49-3 au goût intense.

Annie Lemoine, journaliste et écrivain

Jean-Claude Dassier, quant à lui, pense que ce ne sera pas la dernière utilisation de l'article 49-3 par Manuel Valls. Pour lui, le Premier ministre n'a plus d'autre option que l'engagement de la responsabilité de son gouvernement car il n'a plus de majorité pour faire adopter un projet de loi par le vote.

Manuel Valls est un Premier ministre qui casse un peu de vaisselles. Ce soir, il ne pouvait pas faire autrement car il n'a plus de majorité.

Jean-Claude Dassier, journaliste à Valeurs actuelles et I-Télé
RTL vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/