1 min de lecture Enquête

Lille : trois personnes incarcérées après le décès d'une septuagénaire

Les trois suspects ont été mis en examen et incarcérés après la découverte du corps d'une septuagénaire chez elle, à Lille, le jeudi 7 mai. L'une des personnes mises en cause serait la voisine qui a alerté les secours après son décès.

Un commissariat de police (Illustration).
Un commissariat de police (Illustration). Crédit : JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Trois personnes ont été mises en examen et incarcérées après qu'une septuagénaire a été retrouvée morte au début du mois de mai à son domicile à Lille, a-t-on appris de sources concordantes, ce vendredi 22 mai. La victime avait été retrouvée morte après le signalement d'une voisine le jeudi 7 mai en début de soirée, selon une source proche du dossier. 

Mercredi, trois personnes, âgées entre 26 et 37 ans, "ont été mises en examen pour vol avec violences ayant entraîné la mort" et "participation à une association de malfaiteurs en vue de la préparation d’un crime", a indiqué à l'AFP le parquet de Lille. "Ils encourent la réclusion criminelle à perpétuité".  

"Les investigations effectuées et notamment les témoignages d’un commerçant et d'une résidente du quartier ont permis de faire accélérer l'enquête", a précisé le parquet. L'enquête a pour objectif de préciser "la participation et le rôle exact de chacun d'eux". "Il pourrait s'agir d'un cambriolage" qui a mal tourné, a dit à l'AFP une source proche du dossier, confirmant une information de La Voix du Nord. Selon plusieurs médias locaux, la voisine qui a alerté les secours ferait partie des mis en cause.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Meurtre Cambriolages
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants