2 min de lecture Justice

Les infos de 6h30 - Nancy : sa boîte aux lettres dépasse sur le trottoir, le maire saisit la justice

Selon le maire de ce village près de Nancy, la boîte empiète sur le passage piéton, et deux enfants se seraient déjà "tapés la tête dans l'angle".

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Nancy : sa boîte aux lettres dépasse sur le trottoir, le maire saisit la justice Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Dimitri Rahmelow édité par Victor Goury-Laffont

La justice doit parfois gérer des histoires qui semblent totalement anecdotiques. Un habitant d'un village près de Nancy vient de prendre une amende de 1.500 euros à la demande du maire. Motif : sa boite aux lettres dépasse trop sur le trottoir.

La querelle dure depuis dix ans. Denis Laurain, qui a décidé de prendre un avocat, est sommé par la mairie de retirer sa boîte aux lettres vissée sur la façade de sa maison, au profit d'une boîte incrustée dans le mur ou d'une boîte collective.

"Ma boîte aux lettres est réglementaire à un mètre vingt du sol, en limite de propriété, ça a été vérifié", se défend-t-il. Après avoir reçu un procès-verbal, Denis Laurain l'a immédiatement contesté : "je suis un bon citoyen, et je respecte les règles", affirme-t-il.

Lassé des échanges de courriers, le maire a entamé une procédure judiciaire pour obtenir l'injonction de faire dévisser la boîte. "On a une boîte aux lettres dans un passage piéton fréquent, avec des angles vifs. Deux enfants, de 6 et 7 ans se sont tapés la tête dans l'angle, en tant que maire je suis obligé d'intervenir", justifie-t-il. 

À lire aussi
Capture d'écran de la bande annonce du documentaire "Hold-Up" (Youtube) Coronavirus France
"Hold Up" : l'Institut Pasteur va porter plainte contre le réalisateur

Si le maire obtient gain de cause, le propriétaire compte saisir la justice en retour, pour procédure abusive.

À écouter également dans ce journal

Loi "sécurité globale" - La manifestation contre le projet de loi sur la sécurité, qui pourrait demain sanctionner les personnes qui diffusent des images de policiers ou de gendarmes "dans un but malveillant", a dégénéré en début de soirée, avec des affrontements avec les forces de l'ordre. 

Confinement - Les effets secondaires de la crise sanitaire inquiètent. Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a indiqué ce lundi 17 novembre que le nombre d'états dépressifs a considérablement augmenté depuis début septembre.

Équipe de France - Les Bleus ont battu la Suède (4-2), confirmant leur très belle forme actuelle. Une victoire pour l'honneur, puisque la France était déjà qualifiée pour la suite de la Ligue des nations.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Procès Nancy
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants