1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 5h - Procès du 13 novembre : journée d'audience redoutée par les parties civiles
1 min de lecture

Les infos de 5h - Procès du 13 novembre : journée d'audience redoutée par les parties civiles

L'audience de ce vendredi 17 septembre est redoutée par les parties civiles car des enregistrements visuels et sonores de l'attaque du Bataclan seront diffusés.

Salah Abdeslam, le principal suspect des attentats du 13 novembre 2015, et les co-accusés Mohamed Amri et Mohamed Abrini au premier jour du procès, le mercredi 8 septembre 2021.
Salah Abdeslam, le principal suspect des attentats du 13 novembre 2015, et les co-accusés Mohamed Amri et Mohamed Abrini au premier jour du procès, le mercredi 8 septembre 2021.
Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP
Le journal RTL de 5h du 17 septembre 2021
09:39
Le journal RTL de 5h du 17 septembre 2021
09:39
Cindy Hubert - édité par Camille Guesdon

Ce vendredi 17 septembre est une journée particulièrement éprouvante qui se profile au procès des attentats du 13 novembre. L'audience est redoutée par les parties civiles car des images de la fosse ensanglantée du Bataclan seront projetées. Quelques secondes de l'enregistrement sonore de l'attaque seront aussi diffusées.

Isabelle Teste, avocate d'une trentaine de parties civiles a prévenu ses clients de ne pas rester seul pendant ces diffusions. "Être dans la salle d'audience ou être derrière sa web radio, représente pour moi un grand danger. Ici, au tribunal, nous avons des psychologues qui peuvent effectivement prendre en charge des crises d'angoisse, mais chez soi, c'est très difficile et je pense que c'est même très dangereux".

L'avocate a demandé à ses clients d'avoir un proche présent lors de la diffusion des enregistrements.

À écouter également dans ce journal

Harcèlement scolaire : C'est la nouvelle mode dans les cours de récréation et elle inquiète les parents d'élèves. Il s'agit de s'en prendre aux collégiens nés en 2010. Depuis cet été, le #Anti2010 a fleuri sur les réseaux sociaux. L'affaire est prise au sérieux par la police nationale et le gouvernement.

Crise des sous-marins : Les autorités françaises ne mâchent pas leurs mots depuis hier et le revirement de l'Australie pour le contrat des sous-marins. La commande de 12 appareils, qui représente 56 milliards d'euros, a été annulée au profit des américains.

À lire aussi

Entreprises : Élisabeth Borne, la ministre du Travail, annonce un plan qu'elle qualifie "d'inédit" pour les chômeurs longue durée. Les entreprises qui formeront pendant plusieurs mois ces demandeurs d'emploi recevront une aide de l'État.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/