2 min de lecture Le journal

Les infos de 22h - Vincent Lambert : le parquet demande la relaxe du Dr Sanchez

Le parquet de Reims a requis mardi la relaxe du docteur Vincent Sanchez, assigné pour "non assistance à personne en danger" par les parents de Vincent Lambert.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 22h - Vincent Lambert : le parquet demande la relaxe du Dr Sanchez Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
AFP et Céline Landreau

"Aucun élément ne permet de dire que le docteur Sanchez aurait manqué à ses obligations légales", a affirmé le procureur de Reims, Matthieu Bourrette. Ce mardi, le parquet de Reims a requis mardi la relaxe du docteur Vincent Sanchez, assigné pour "non assistance à personne en danger" par les parents de Vincent Lambert, décédé le 11 juillet suite à l'arrêt de ses traitements.

Quatre mois après sa mort, dont l'affaire avait déchiré sa famille pendant des années et relancé le débat sur la fin de vie en France, son médecin et l'hôpital comparaissaient ce mardi devant le tribunal. "On vous demande de faire le procès du docteur Sanchez comme de la loi Léonetti-Claeys", sur la fin de vie, a lancé le procureur, dénonçant le fait que "le tribunal ait été considéré comme une tribune pour dénoncer une loi".

"Ce procès a été voulu par la mère de Vincent Lambert. C'est une mère aimante. Mais est-ce suffisant pour avoir un intérêt à agir ? Ce n'est pas au nom de son fils qu'elle agit mais en son nom propre", a encore dénoncé Matthieu Bourrette. "Il n'y a aucun élément qui caractérise la non assistance à personne en danger".

Un peu plus tôt dans l'après-midi, Vincent Sanchez avait défendu sa décision d'arrêter, le 28 juin, le traitement de Vincent Lambert, patient en état végétatif.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Quels sont désormais les scénarios possibles du Brexit ? Royaume-Uni
Les infos 7h - Brexit : les ressortissants européens se préparent

Hommage - Un accident d'hélicoptère a coûté la vie à treize soldats français de l'opération Barkhane au Mali, annonce l'Élysée ce mardi 26 novembre. La collision des deux engins, qui a provoqué le crash, est intervenue dans le cadre d'une opération de combat contre des jihadistes.

Manifestations - Les agriculteurs FNSEA du grand bassin parisien ont annoncé vendredi 22 novembre que 1.000 tracteurs allaient converger vers Paris le 27 novembre dans le cadre d'une mobilisation nationale destinée à exprimer le "ras-le-bol" de la profession.

États-Unis - Donald Trump ou ses avocats sont invités à témoigner mercredi 4 décembre au Congrès dans le cadre de l'enquête en vue d'une destitution visant le président des États-Unis. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Vincent Lambert
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants