1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Couple de retraités tué dans le Gard : l'auteur présumé a reconnu les faits
2 min de lecture

Les infos de 18h - Couple de retraités tué dans le Gard : l'auteur présumé a reconnu les faits

En moins de 48 heures, la section de recherches de Nîmes est parvenue à identifier l'auteur présumé des faits. Lors de sa garde à vue, ce dernier a entièrement reconnu les faits.

Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Les infos de 18h - Couple de retraités tué dans le Gard : l'auteur présumé a reconnu les faits
12:26
Le journal RTL de 18h du 20 mai 2021
12:26
Etienne Baudu - édité par Marie Gingault

Dans le Gard, c'est bien un conflit familial qui est semble-t-il à l'origine du drame qui s'est déroulé il y a quelques jours dans un mas agricole à Saint-Gilles. Un couple retrouvé mort dans une voiture fermée à clé et cachée dans un hangar cadenassé.

Ce cadenas a été le grain de sable qui a permis de mettre les enquêteurs sur la bonne piste pour régler cette affaire en moins de 48 heures, comme en témoigne le colonel Bertrand Michel, commandant de la section de recherches de Nîmes. "Les premiers témoins nous expliquent qu'un cadenas neuf a été posé sur la porte du hangar, postérieurement au crime".

"L'examen de ce cadenas nous permet de déterminer le commerce dans lequel il a été vendu. L'exploitation des vidéos de surveillance de ce commerce nous permet d'identifier l'auteur présumé au moment où il valide cet achat. Ainsi, nous avons pu tirer la pelote et avoir un élément supplémentaire dans l'implication de notre auteur présumé", détail le colonel.

En outre, l'auteur présumé a jeté un sac à la sortie de cette grande surface dans lequel se trouvent les vêtements maculés qu'il portait au moment des faits. Des faits prémédités selon les gendarmes. Il s'agit d'un des nombreux membres de la famille qui habite ce mas et ses dépendances. Il était en conflit avec ce couple depuis plusieurs mois et avait déjà proféré des menaces de mort par le passé. Une plainte avait été déposée.

À lire aussi

Pendant sa garde à vue, il a entièrement reconnu les faits. Reste à déterminer le mobile exact qui a poussé cet homme à tuer ce couple dans ces conditions. 

À écouter également dans ce journal :

Coronavirus - La vaccination pour tous est avancée de deux semaines. Le 31 mai tous les adultes sans exception pourront se faire vacciner, a annoncé Jean Castex ce jeudi. De plus, dès le 24 mai, les membres des professions prioritaires pourront se faire vacciner quel que soit leur âge.

Toulouse - Les supporters du Stade Toulousain seront privés de terrasses samedi pour la finale de la Coupe d'Europe de Rugby face à La Rochelle. Le préfet a décidé de réavancer le couvre-feu à 19 heures, afin d'éviter les débordements. 

Justice - C'est une première en France : une plainte pour cas contact. Elle a été déposée par la fille de Bernadette, 80 ans, décédée quelques jours après avoir reçu chez elle deux personnes qui se savaient cas contact mais qui ne lui ont rien dit. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/