1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 18h - Affaire Mila : des cyberharceleurs mis devant leurs responsabilités
2 min de lecture

Les infos de 18h - Affaire Mila : des cyberharceleurs mis devant leurs responsabilités

13 personnes comparaissent ce lundi à Paris, pour expliquer leurs tweets visant l'adolescente Mila.

Mila, le 3 juin 2021
Mila, le 3 juin 2021
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Le journal RTL de 18h du 21 juin 2021
13:42
Les infos de 18h - Affaire Mila : des cyberharceleurs mis devant leurs responsabilités
13:42
Alice Moreno
Journaliste

Le procès des harceleurs de Mila se tient ce lundi 21 juin. 13 personnes comparaissent devant le tribunal correctionnel de Paris, la plupart n'ont aucun antécédent judiciaire et ne comprennent pas vraiment pourquoi ils sont là, face à un tribunal. Ils pensaient que leurs tweets se perdraient dans les méandres d'internet mais ils doivent aujourd'hui les détailler devant une salle de 300 personnes

Face aux juges, une jeune femme d'une vingtaine d'années à la voix fluette hésite longuement avant de répondre aux questions du tribunal.  "Qu'elle crève", a-t-elle écrit sur Twitter à propos de Mila. "J'ai écrit, mais sans intention. Je ne voudrais jamais tuer personne", se défend-t-elle. 

Le président interpelle la prévenue : "Vous ne pensez donc pas que c'est une menace ?", 
"Non", répond-t-elle. "Et bien c'est très dangereux de laisser des téléphones entre les mains de gens comme vous", lui dit le président. La plupart des prévenus déplorent le ton vulgaire de Mila dans ses vidéos sur l'Islam. Ponctuellement, la jeune femme, assise sur le banc des parties civiles, secoue ses cheveux, hoche la tête en signe de désapprobation

Un seul prévenu a présenté ses excuses à Mila, "pardon pour la vulgarité de mes propos", lui dit-il les yeux dans les yeux. Ce procès doit durer jusqu'à mardi et les prévenus risquent jusqu'à 3 ans de prison et 45.000 euros d'amende

À écouter également dans ce journal

À lire aussi

Élections régionales - Il n'y aura pas de triangulaire en région PACA, Jean-Laurent Felizia, chef de file écologiste de la liste d'union de la gauche, a annoncé le retrait de sa liste du second tour des régionales.

Discothèques - Les discothèques fermées depuis 15 mois rouvriront "à compter du 9 juillet", sur présentation du passe sanitaire et avec une jauge réduite en intérieur, a annoncé lundi le ministre chargé des PME Alain Griset.

Euro 2021 - Les Bleus vont devoir continuer la compétition sans Ousmane Dembélé, contraint de déclarer forfait en raison d'une blessure à un genou. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/