1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mila : "Peut-être que je serais morte dans cinq ans", confie l'adolescente
1 min de lecture

Mila : "Peut-être que je serais morte dans cinq ans", confie l'adolescente

VU DANS LA PRESSE - La jeune femme de 18 ans vit sous la menace depuis un an et demi, date à laquelle elle a publié une vidéo critique de l'islam.

Mila, le 3 juin 2021.
Mila, le 3 juin 2021.
Crédit : Bertrand GUAY / AFP
Florine Boukhelifa
Journaliste

Tout est parti d'une vidéo publiée en janvier 2020 sur les réseaux sociaux, visionnée depuis plus de 35 millions de fois. Il y a dix-huit mois, la vie de Mila basculait dans le harcèlement en ligne et l'enfermement après ses propos très virulents au sujet de l'islam. Dimanche 13 juin, l'adolescente de 18 ans s'est confiée auprès d'Audrey Crespo-Mara dans l'émission Sept à Huit.

Contrainte de quitter son établissement scolaire situé à proximité de Lyon pour des raisons de sécurité, elle a également dû abandonner le lycée militaire dans lequel elle avait été envoyée par la suite pour les mêmes raisons. "Peut-être que je serai morte dans cinq ans", a alors déclaré Mila, interrogée sur son avenir. "Je me vois grande brûlée, peut-être avec une jambe arrachée ou peut-être morte", a ainsi indiqué la jeune femme qui alterne des phases de dépression et des moments très durs, comme l'a relaté LCI.

Face au déferlement de haine subi en ligne et à la menace constante, Mila estime que "la nation est fragile et lâche". "J'étais persuadée que mon pays n'était pas comme ça, mais je vois la lâcheté partout autour de moi. Personne ne fait rien parce que les gens ont peur", constate-t-elle, amère.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/