1 min de lecture Bataclan

Médine au Bataclan : l'avocat de victimes du 13 novembre saisit la justice

INFO RTL - Philippe De Veulle, avocat de plusieurs victimes françaises de l'attentat du Bataclan, demande l'ouverture d'une enquête préliminaire pour les propos du chanteur qui incitent selon lui à la haine, à la discrimination et à la violence.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Médine au Bataclan : "Un préjudice à la mémoire des victimes" pour un de leurs avocats Crédit Image : SADAKA EDMOND/SIPA | Crédit Média : Nicolas Burnens | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens et Sarah Ugolini

Il dit non à Médine au Bataclan. Philippe De Veulle, avocat de plusieurs victimes françaises de l'attentat du Bataclan, s'oppose juridiquement à la venue du chanteur dans la salle parisienne. Selon nos informations, il a demandé l'ouverture d'une enquête préliminaire pour les propos du chanteur Médine qui incitent selon lui à la haine, la discrimination et la violence.

Il vient de saisir le procureur de la République de Paris. Une saisine qui intervient alors que le rappeur doit se produire au Bataclan les 19 et 20 octobre prochains. Des concerts qui scandalisent les familles de victimes des attentats survenus il y a près de trois ans. "Il suffit d'entendre les propos de cet artiste dans ses chansons pour comprendre que c'est un préjudice par rapport à la mémoire de toutes ces victimes du Bataclan", pour l'avocat.

"Est-ce que c'est pas assez clair pour vous que c'est un appel à la violence ? Que c'est un appel au meurtre ?", s'indigne Me De Veulle. Il assure que "les familles n'ont qu'une crainte, c'est que ces paroles-là soient dites au Bataclan". "Je pense qu'une enquête doit être diligentée et que des poursuites doivent être engagées", confirme l'avocat

À lire aussi
Deux officiers se tiennent à côté de la plaque commémorative dévoilée au Bataclan. Attentats à Paris
Attentats du 13 novembre : un nouveau suspect inculpé en Belgique

Crucifions les laïcards comme à Golgotha

Paroles d'une chanson de 2015 de Médine
Partager la citation

En effet, pour les familles des victimes, les textes du rappeur évoquant l'islamisme, le djihad ou la condamnation de la laïcité sont une offense à la mémoire des victimes de l'attentat. Les paroles visées sont par exemple celles d'un titre de 2015 incitant à "crucifier les laïcards comme à Golgotha".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bataclan Attentats Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794870010
Médine au Bataclan : l'avocat de victimes du 13 novembre saisit la justice
Médine au Bataclan : l'avocat de victimes du 13 novembre saisit la justice
INFO RTL - Philippe De Veulle, avocat de plusieurs victimes françaises de l'attentat du Bataclan, demande l'ouverture d'une enquête préliminaire pour les propos du chanteur qui incitent selon lui à la haine, à la discrimination et à la violence.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/medine-au-bataclan-l-avocat-de-victimes-du-13-novembre-demande-une-enquete-7794870010
2018-09-21 06:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/10vZ3eqvR73iLcoLH9qa3w/330v220-2/online/image/2018/0611/7793712541_le-rappeur-medine-le-26-mai-2017-en-concert-a-la-cigale.jpg