2 min de lecture Alexandre Benalla

Les actualités de 7h30 : quand des SMS d'Alexandre Benalla disparaissent mystérieusement

Une nouvelle scène troublante dans l'affaire Benalla : alors qu'il était entendu par les juges il y a quelques jours, il a évoqué la disparition subite de certains messages sur son téléphone professionnel.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les actualités de 7h30 : des SMS d'Alexandre Benalla disparaissent mystérieusement Crédit Image : BERTRAND GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet et Leia Hoarau

L'ancien chargé de mission de l'Elysée, mis en examen pour violences volontaires sur des manifestants le 1er mai, a été entendu le 5 octobre par les juges. Le Monde a pu prendre connaissance de cet interrogatoire de plus de 9 heures. Alexandre Benalla apparaît plein d'assurance : "Si c'était à refaire, je le referai de la même façon" dit-il. Et puis, il décrit aussi une scène troublante qui aurait eu lieu durant sa garde à vue en juillet.

Il explique au juge qu'il est, à ce moment-là, avec les policiers en garde-à-vue. Alors que ces derniers regardent son téléphone portable professionnel, ils constatent que des SMS s'effacent tout seuls, comme par magie, comme si quelqu'un avait la main sur le téléphone depuis l'extérieur. L'appareil était-il aux commandes de l'Élysée ? La question reste aujourd'hui sans réponse.

À écouter également dans ce journal

Paris - Ce sont des chiffres qui font froid dans le dos : il y a à Paris une bagarre entre bandes tous les trois ou quatre jours. Des bagarres qui ont fait 8 morts depuis janvier 2016. Mercredi 24 octobre, dans le 20e arrondissement, c'est un garçon de 16 ans qui a été tué à l'arme blanche. Les élus sont désemparés.

À lire aussi
Ismaël Emelien, le 15 mai 2017 au niveau de l'Arc de Triomphe à Paris gouvernement
Affaire Benalla : Ismaël Emelien confirme avoir été entendu par l'IGPN en janvier

Polémique - Il persiste et signe. Jean-Luc Mélenchon s'en est de nouveau pris aux journalistes mercredi 24 octobre. Le leader de la France Insoumise tentait de reprendre la main à Strasbourg en vue des européenne en mai prochain. Mais dans sa conférence de presse, il n'a pas pu s'empêcher d'invectiver les journalistes de France Info qui lui proposent un débat sur leur antenne.

États-Unis - C'est une véritable psychose aux colis piégés qui s'est installée de l'autre côté de l'Atlantique. En quelques heures, 7 paquets ont été envoyés à des personnalités démocrates, dont Barack Obama et Hillary Clinton. Un colis adressé à l'ancien directeur de la CIA a également été adressé au bureau de CNN à New York. Les journalistes évacués se sont retrouvés en édition spéciale sur le trottoir. Donald Trump a immédiatement affirmé que toutes ces menaces étaient une attaque contre la démocratie. Mais il s'en est également pris aux médias et aussi à l'opposition.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alexandre Benalla Justice Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795315875
Les actualités de 7h30 : quand des SMS d'Alexandre Benalla disparaissent mystérieusement
Les actualités de 7h30 : quand des SMS d'Alexandre Benalla disparaissent mystérieusement
Une nouvelle scène troublante dans l'affaire Benalla : alors qu'il était entendu par les juges il y a quelques jours, il a évoqué la disparition subite de certains messages sur son téléphone professionnel.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-actualites-de-7h30-quand-des-sms-d-alexandre-benalla-disparaissent-mysterieusement-7795315875
2018-10-25 08:34:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/qI_K1fNtuH5U0ube_RwIgQ/330v220-2/online/image/2018/0919/7794847640_alexandre-benalla-lors-de-son-audition-par-la-commission-d-enquete-du-senat-le-19-septembre-2018.jpg