1 min de lecture Justice

Les actualités de 7h30 - Affaire Troadec : la reconstitution n'a rien révélé

Amené sur les lieux du quadruple meurtre, Hubert Caouissin a maintenu sa version. Le beau-frère de Pascal Troadec affirme ne pas être venu pour tuer.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les actualités de 7h30 - Affaire Troadec : la reconstitution n'a rien révélé Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Céline Landreau
Céline Landreau et Léa Stassinet

Que s'est-il passé au domicile des Troadec le 16 février 2017 ? C'est pour tenter de répondre à cette question qu'une reconstitution avait lieu dans la nuit du 29 au 30 avril à Orvault. C'est dans cette cette maison que Pascal Troadec, son épouse Brigitte et leur deux enfants, Sébastien et Charlotte ont été tués il y a un peu plus de deux ans.

Le beau-frère de Pascal Troadec, Hubert Caouissin a reconnu les meurtres, sur fond de conflit d'héritage, mais il n'a pas souhaité s'expliquer davantage cette nuit pendant les 5 heures qu'a duré la reconstitution.

Le principal suspect a donc maintenu sa version : il n'était pas venu pour tuer ce soir-là. Selon Presse Océan, il aurait tout d'abord expliqué lors de la reconstitution avoir arraché des mains de son beau-frère "un pied de biche", avant de frapper tous les membres de la famille jusqu'à ce que mort s'en suive. Des crimes qui selon lui n'étaient pas prémédités. 

À écouter également dans ce journal

"Gilets jaunes" - Un homme a été condamné à 8 mois de prison avec sursis pour avoir crié "Suicidez-vous" au forces de l'ordre lors de l'acte 23 du mouvement à Paris.

À lire aussi
La ville de Nancy, dans la région Grand-Est justice
Nancy : un septuagénaire mis en examen pour agressions sexuelles dans un Ehpad

Justice - Le champion du monde du 800m Pierre-Ambroise Bosse comparaît devant le tribunal correctionnel de Bordeaux ce mardi 30 avril. Il avait été impliqué dans une violente bagarre sur le parking d'un casino de Gironde en août 2017. 

Terrorisme - Il avait été annoncé mort, mais le groupe État islamique a diffusé hier une vidéo présumée de son chef Abou Bakr al-Baghdadi. L'homme présenté comme le chef du groupe djihadiste évoque les attentats du dimanche de Pâques au Sri Lanka ou encore la bataille de Baghouz.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Enquête Assassinat
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants