1 min de lecture Antisémitisme

Les actualités de 12h30 - Finkielkraut insulté : le suspect ne nie pas les faits

L'homme de 36 ans, qui tient un magasin de téléphonie mobile à Mulhouse, a été placé en garde à vue et ne nie pas les faits.

Micro RTL générique Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Les actualités de 12h30 - Finkielkraut insulté : le suspect ne nie pas les faits Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
salomé
Salomé De Vera
Journaliste

Un visage rond, une barbe courte, un keffieh autour du cou, les images de l'homme qui a insulté le philosophe Alain Finkielkraut samedi 16 février à Paris sont encore fraîches dans les mémoires. Une enquête a été ouverte et l'homme de 36 ans a été placé en garde à vue

Gérant d'un magasin de téléphonie mobile à Mulhouse et père de cinq enfants, il ne nie pas les faits et a reconnu que c'était bien lui sur la vidéo de la scène. Très religieux, proche de l'islam salafiste, militant de la cause palestinienne, il s'est finalement présenté lui-même à la police. Placé en garde à vue vers 19h15 mardi soir, il a été interrogé sur sa présence à la manifestation des "gilets jaunes" et sur ce qu'il sait d'Alain Finkielkraut. 

Il a été questionné sur les personnes autour de lui qui ont également proféré des insultes : il s'agit de deux individus, l'un dont on voit le visage et l'autre portant une capuche, a priori identifiés par les policiers qui ont prévu de les placer aussi en garde à vue. Tous ces suspects sont susceptibles d'être désormais déférés devant un tribunal

À lire aussi
Sarah Halimi a été assassinée en avril 2017, à son domicile dans le quartier de Belleville à Paris. faits divers
Meurtre de Sarah Halimi : une contre-expertise juge le suspect irresponsable

À écouter également dans ce journal

Economie - Le ciel est bien dégagé pour Air France. Le Canadien Benjamin Smith, patron du groupe depuis septembre, présente son premier bilan. Et le bénéfice du groupe a plus que doublé l'an dernier: +150%, et ce malgré la grève du printemps dernier.

Justice - L'ancien boxeur Christophe Dettinger a quitté la maison d'arrêt de Fleury Mérogis ce mercredi matin. Condamné à 1 an de prison ferme pour avoir frappé deux gendarmes, sa peine a été aménagée, et il rejoint le centre de semi-liberté de Corbeil-Essonne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Antisémitisme Justice Gilets jaunes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797001482
Les actualités de 12h30 - Finkielkraut insulté : le suspect ne nie pas les faits
Les actualités de 12h30 - Finkielkraut insulté : le suspect ne nie pas les faits
L'homme de 36 ans, qui tient un magasin de téléphonie mobile à Mulhouse, a été placé en garde à vue et ne nie pas les faits.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/les-actualites-de-12h30-finkielkraut-insulte-le-suspect-ne-nie-pas-les-faits-7797001482
2019-02-20 13:37:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vryBOzdYkaxK0aZ_keDFJQ/330v220-2/online/image/2016/0825/7784582749_alain-finkielkraut-dans-son-habit-d-academicien-le-28-janvier-2016.jpg