3 min de lecture Hauts-de-France

Le violeur de la Sambre, prédateur invisible

SÉRIE NOIRE (6-9) - Cet été, "RTL.fr" revient sur les drames qui ont marqué l'actualité cette année. Parmi eux, celui de Dino Scala, ce violeur en série à la cinquantaine de victimes confondu des décennies plus tard via son ADN et son mode opératoire.

Les bords de la Sambre à la frontière franco-belge
Les bords de la Sambre à la frontière franco-belge Crédit : VIRGINIE LEFOUR / Belga / AFP
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

Derrière sa dernière victime de viol s'en cachaient des dizaines. Le suspect numéro un de ce crime est arrêté le 26 février à côté de Maubeuge, dans le Nord après l'agression d'une femme en Belgique, à quelques kilomètres de là. 

C'est grâce aux enquêteurs belges, qui ont fait un signalement aux autorités françaises, qu'il a été identifié. Et avec lui, une vingtaine d'autres viols et agressions sexuelles non-élucidés depuis 30 ans. Le 28 février, Dino Scala, ouvrier de 56 ans qui vivait dans le bourg de Pont-sur-Sambre, est mis en examen pour 19 faits de viols. Lors de sa garde à vue, il reconnait une quarantaine de viols et agressions sexuelles - dont une dizaine seraient des viols. Pour sa défense, le prédateur parle de "pulsions" qu'il n'arrive "pas à contrôler".

Le violeur de la Sambre a été reconnu par son ADN mais aussi son mode opératoire : il aborde ses victimes de dos, les menaçant parfois d'une arme blanche ou une cordelette et utilise des gants, il apparaît aussi le visage tout ou en partie masqué. De plus, ses passages à l'acte ont lieu le matin. Une image de vidéo surveillance a également permis d'identifier un véhicule et un morceau de plaque d'immatriculation.

À lire aussi
Xavier Bertrand le 20 février à Lille Xavier BERTRAND
British Steel-Ascoval : "Les salariés ont besoin d'y voir clair", dit Xavier Bertrand sur RTL

Le crime le plus ancien remonte à 1988 et le plus récent date de 2012. Jusqu'ici, les policiers français l'avaient surnommé "le violeur de la Sambre", du nom d'une petite rivière dans le secteur à coté de laquelle un certain nombre d'agressions avaient eu lieu, incapables de mettre un nom et un visage sur celui qu'ils décrivent comme un "véritable prédateur". Les 20 et 21 juin, à nouveau interrogé, Dino Scala ajoute 25 nouveaux faits similaires à la liste. Au total, près de 70 dossiers non résolus sur 30 ans dans le Nord. 

Il m'a sauté sur le dos, m'a coupé la respiration et m'a mis le couteau sous la gorge

Michelle, une victime du violeur de la Sambre
Partager la citation

14 ans après son agression, une de ses victimes se confie à RTL. "J'allais travailler, comme d'habitude, et je suis rentrée dans la salle [communale, NDLR]. Il m'a sauté sur le dos, m'a coupé la respiration et m'a mis le couteau sous la gorge", se souvient-elle. Après avoir menacé de la tuer si elle parlait, l'individu lui aurait attaché les mains et les pieds, puis l'aurait frappée et étranglée.

"Je voulais voir son visage, mais il se mettait toujours en retrait", explique t-elle. Finalement, une collègue de l'employée municipale entre dans la salle. L'agresseur l'aurait alors repoussée avant de prendre la fuite. "Il est reparti par la porte, mais il était à l'intérieur de la salle avant que j'arrive", déclare-t-elle.

Les victimes de Dino Scala n'ont pas de profil type. "Il ne recherchait pas de cibles particulières mais toute femme qu'il pouvait trouver sur son passage", décrypte alors sur BFMTV Romuald Muller, patron du SRPJ de Lille. Ses proies sont âgées entre 13 et 50 ans. L'une d'elle affirme dans Le Parisien : "Nous sommes au moins 70 victimes". Toutes décrivent un homme violent "obsédé par leur poitrine"rapporte le quotidien.

Ça ne colle pas avec le personnage

Michel Detrait, maire de Pont-sur-Sambre
Partager la citation

Une description qui vient mettre une violente gifle à tous les voisins de ce père de famille. Père de trois enfants - un garçon et deux filles - il était "bien estimé, serviable", selon Michel Detrait, le maire de Pont-sur-Sambre. "Ça ne colle pas avec le personnage, raconte-t-il à l'AFP. On est tombés de haut". 

Une description étayée du témoignage du président du club du foot qui avait employé le suspect : "Je le connais depuis une vingtaine d'années, c'est surprenant : il avait un comportement plus qu'exemplaire, même avec les femmes".

L'enquête se poursuit du côté de la police pour tenter de mettre de la lumière sur ces agressions et viols non élucidés et le nombre de victimes de Dino Scala, dit le violeur de la Sambre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hauts-de-France Faits divers Viol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794356519
Le violeur de la Sambre, prédateur invisible
Le violeur de la Sambre, prédateur invisible
SÉRIE NOIRE (6-9) - Cet été, "RTL.fr" revient sur les drames qui ont marqué l'actualité cette année. Parmi eux, celui de Dino Scala, ce violeur en série à la cinquantaine de victimes confondu des décennies plus tard via son ADN et son mode opératoire.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-violeur-de-la-sambre-predateur-invisible-pendant-30-ans-7794356519
2018-08-20 14:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ij7zI3PPAErPke1_L30oSg/330v220-2/online/image/2018/0807/7794356727_les-bords-de-la-sambre-a-la-frontiere-franco-belge.jpg