1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le maire de Grenoble, Éric Piolle, placé en garde à vue
1 min de lecture

Le maire de Grenoble, Éric Piolle, placé en garde à vue

Éric Piolle a été placé en garde à vue ce mardi 1er juin dans le cadre d'une enquête pour des soupçons de favoritisme dans l'attribution d'un marché public.

Eric Piolle, le maire de Grenoble, le 21 juillet 2020
Eric Piolle, le maire de Grenoble, le 21 juillet 2020
Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Le maire de Grenoble, Éric Piolle, est entendu depuis 8h30 ce mardi 1er juin par la police judiciaire de Valence dans la Drôme. Placé en garde à vue, il est interrogé  dans le cadre d'une enquête pour des soupçons de favoritisme dans l'attribution d'un marché public, a-t-on appris de source proche du dossier.

En 2018, la municipalité écologiste avait fait l'objet d'un signalement de la Chambre régionale des comptes, qui avait conclu à "plusieurs irrégularités importantes" dans la passation de marchés publics pour l'organisation des éditions 2015 et 2016 de la "Fête des Tuiles", un rassemblement populaire organisé chaque année par la ville depuis l'élection d'Éric Piolle en 2014. Une plainte contre X, avec constitution de partie civile, pour "favoritisme" avait également été déposée.

L'élu grenoblois devra détailler les conditions d'attribution des deux marchés publics aux enquêteurs de la police judiciaire. Le montant de l'édition 2015 s'élevait à 123.000 euros et pour l'édition 2016, 128.000 euros, rappelle Le Dauphiné.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/