3 min de lecture Le journal

Le journal de 18 h : des malfaçons dans la construction de l'immeuble à l'origine de la chute du balcon à Angers ?

REPLAY - Le maire d'Angers a suggéré que des malfaçons dans la construction de l'immeuble étaient à l'origine de la chute du balcon qui a provoqué la mort de quatre personnes.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal RTL du 16 octobre 2016 Crédit Image : JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et La rédaction numérique de RTL

Ils étaient jeunes et la plupart étudiaient en faculté de droit. Dans la soirée de samedi 15 à dimanche 16 octobre, l'effondrement brutal d'un balcon au troisième étage d'un appartement à Angers a fait 4 morts et 14 blessés. Le balcon s'est littéralement détaché de la façade avant d'entraîner les balcons des deux étages inférieurs. Les quatre victimes étaient trois jeunes garçons de 21,23 et 25 ans et une jeune fille de 18 ans. Les jeunes étaient venus participer à une pendaison de crémaillère. Marika, étudiante en médecine qui était dans cet appartement du troisième étage, a témoigné sur RTL : " Je venais juste d'arriver et je venais de dire bonjour à tout le monde sur le balcon, et en fait je suis rentrée à l'intérieur et je me suis arrêtée juste devant", explique-t-elle. "Je me suis retournée pour parler à quelqu'un et au moment où j'ai voulu monter sur le balcon ça s'est effondré devant moi, d'un coup". La jeune femme a précisé que l'ambiance était plutôt calme avant l'accident, les gens discutaient mais personne ne dansait sur le balcon. "Je ne vois pas comment ça a pu tomber". Selon elle, au moment des faits, la soirée ne faisait que commencer, "personne n'avait vraiment bu". Quant à sa réaction au moment de la chute du balcon : "je n'ai pas réalisé, j'était complètement tétanisée. Je n'ai pas pleuré tout de suite, j'étais complètement paralysée"

Une enquête judiciaire a été ouverte, mais le maire d'Angers a déjà laissé entendre que des malfaçons dans la conception et la construction de l'immeuble sont à l'origine du drame. L'immeuble a été construit il y a une quinzaine d'années. 

À écouter également dans ce journal :

- La Manif pour Tous : trois ans après le vote de la loi Taubira sur le mariage pour tous, le collectif prônant une famille traditionnelle se rassemblait dimanche 16 octobre pour battre le pavé parisien. Entre 23 et 24 000 personnes ont défilé selon la préfecture, 200 000 selon les organisateurs. Le but était de mobiliser les candidats de la primaire de la droite et du centre contre la PMA, et la GPA.

- Femen : six militantes du groupe, qui avaient intégré les rangs de la Manif pour Tous afin de protester contre le mouvement, ont été interpellées par les forces de l'ordre. Elles exhibaient leur poitrine dans le cortège.

À lire aussi
Les "gilets jaunes" à Reims lors de l'acte 27 Gilets jaunes
Les infos de 7 heures - Samedi compliqué pour les forces de l'ordre

- Notre Dame des Landes : Ségolène Royal a estimé dimanche qu'il valait mieux "arrêter les frais", elle rappelle qu'elle est opposée à la construction de l'aéroport sur le site.

- Politique : à Saint-André-Lez-Lille, Jean-Luc Mélenchon clôturait dimanche la convention de son nouveau parti "La france insoumise". Un programme en est sorti : "l'avenir en commun".  

- Rugby : à quelques heures d'un match de Coupe d'Europe les opposant au Racing 92 à Colombes, les joueurs irlandais du Munster ont appris la mort de leur entraîneur Anthony Foley, 42 ans. Il pourrait s'agir d'une crise cardiaque. Ancien international, le joueur était l'un des héros du rugby irlandais. La rencontre avec le club parisien a été reportée.

- RATP : un chauffeur a été placé en garde à vue à Pantin, en Seine-Saint-Denis. Il est accusé d'avoir renversé un piéton et d'avoir voulu effacé les traces sur son véhicule. L'entreprise a condamné le geste de l'employé et a présenté ses condoléances à la famille de la victime.

- Cyclisme : le Slovaque Peter Sagan reste champion du monde après sa victoire au sprint à Doha.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Angers Balcon
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785315316
Le journal de 18 h : des malfaçons dans la construction de l'immeuble à l'origine de la chute du balcon à Angers ?
Le journal de 18 h : des malfaçons dans la construction de l'immeuble à l'origine de la chute du balcon à Angers ?
REPLAY - Le maire d'Angers a suggéré que des malfaçons dans la construction de l'immeuble étaient à l'origine de la chute du balcon qui a provoqué la mort de quatre personnes.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/le-journal-de-18-h-des-malfacons-dans-la-construction-de-l-immeuble-a-l-origine-de-la-chute-du-balcon-a-angers-7785315316
2016-10-16 19:23:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mLf14weqw_-QlGbTCbCayQ/330v220-2/online/image/2016/1016/7785310584_la-facade-de-l-immeuble-a-angers-ou-un-balcon-s-est-effondre-le-16-octobre-2016.jpg