1 min de lecture Seine-Maritime

Le Havre : un couple arrêté, suspecté d'avoir commis un meurtre

Deux suspects ont été interpellés au Havre mercredi 5 février. Ils sont suspectés d'avoir tué un homme mi-novembre dans un appartement de Rosny-sous-Bois.

Un commissariat de police (illustration)
Un commissariat de police (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Un couple soupçonné d'être impliqué dans le meurtre d'un homme de 26 ans, tué à coups de couteaux mi-novembre dans un appartement de Rosny-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), a été interpellé au Havre (Seine-Maritime).

"Un couple, une jeune fille mineure et un homme âgé d'environ 25 ans, a été interpellé mercredi 5 février au soir au Havre dans un appartement du quartier de l'Eure, par la brigade de recherche et d'intervention de la police judiciaire de Rouen", a indiqué une source policière. "Leur téléphone a été détecté dans la région du Havre, les policiers sont rapidement intervenus. L'interpellation a eu lieu dans le calme", a précisé cette source.

La victime, âgée de 26 ans, a été tuée à coups de couteau dans un appartement loué pour quelques jours via le site "Le Bon Coin" à Rosny-sous-Bois. Les secours ont découvert le jeune homme inanimé, vers 01 heure du matin, qui présentait quatre coups de couteau principalement dans la région du cœur. Il est décédé peu avant 02 heure, selon une source policière.

Les enquêteurs ont retrouvé un couteau ensanglanté dans l'évier ainsi que de nombreuses traces de sang dans le logement, selon cette même source. Les propriétaires avaient loué pour quelques jours une annexe de leur pavillon à un couple.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Seine-Maritime Faits divers Le Havre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants