1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Le Havre : 687 kg de cocaïne saisis dans un camion de crevettes volé, deux hommes interpellés
2 min de lecture

Le Havre : 687 kg de cocaïne saisis dans un camion de crevettes volé, deux hommes interpellés

Vendredi, les forces de l'ordre ont intercepté un camion transportant près de 700 kg de cocaïne. Le chauffeur aurait été kidnappé par les malfaiteurs pris en chasse par la gendarmerie.

Un gendarme (illustration).
Un gendarme (illustration).
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Florise Vaubien

700 kg de cocaïne, un enlèvement et deux interpellations. Les gendarmes ont intercepté, vendredi 1er octobre, un camion transportant près de 700 kg de cocaïne près du Havre (Seine-Maritime). Les hommes, pris en chasse, venaient de kidnapper le chauffeur, rapporte le journal 20minutes. Deux personnes ont été interpellées, selon des sources proches du dossier, qui confirment une information du Parisien

Retour sur les faits. Vendredi, dans la matinée, quatre malfaiteurs arrêtent un camion de 38 tonnes à la sortie du port du Havre. Armés, ils forcent le chauffeur à monter dans leur voiture "pour s’emparer du poids lourd", détaillent nos confrères. 

Des témoins de la scène ont rapidement déclenché l'alerte : le camion a alors été pris en chasse par les forces de l'ordre. Après avoir laissé le chauffeur kidnappé sur une aire de repos, les individus en fuite ont été finalement arrêtés sur l'autoroute A 25. D'après nos confrères qui citent une source policière, le chauffeur "n'était pas au courant de la présence de cocaïne dans sa cargaison"

Un saisie estimée à plus de 40 millions d'euros

Dans le véhicule, les officiers ont découvert la drogue dissimulée dans une cargaison d’une vingtaine de tonnes de crevettes. Parmi les cartons de crustacés en provenance d’Équateur, onze sacs de sport contenant au total 687 kg de cocaïne ont été retrouvésUne saisie estimée à plus de 40 millions d’euros.

À lire aussi

Les forces de l’ordre ont mené deux arrestations : un des malfaiteurs impliqués et un autre homme "dans la zone portuaire", dont le comportement a attiré l'attention des enquêteurs. 

Placés en garde à vue, les mis en cause font désormais l'objet d'une enquête ouverte pour "trafic de stupéfiants, importation, enlèvement, séquestration". Les investigations ont été confiées à la police judiciaire de Rouen, et la JIRS (Juridiction interrégionale spécialise) de Lille a été saisie.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/