1 min de lecture Faits divers

Landes : accusé d'avoir défiguré une boulangère à l'acide, il se suicide en prison

VU DANS LA PRESSE - Il était accusé d'avoir agressé une employée de boulangerie à l'acide. Interpellé à son domicile puis placé en détention, il s'est suicidé en prison deux jours plus tard.

La mairie de Mugron, dans les Landes.
La mairie de Mugron, dans les Landes. Crédit : Google Map
Camille Descroix
Camille Descroix

Une sordide agression. L'homme, accusé d'avoir attaqué à l'acide une employée de boulangerie, dans le village de Mugron, à côté de Dax, s'est suicidé en prison le 13 décembre dernier. Il avait été mis en examen pour tentative d'assassinat.

Isidra, 65 ans, a été défigurée. Elle avait été transporté dans un état grave à l’hôpital après avoir été agressé dans sa voiture par un homme, en octobre dernier, rapporte Le Parisien. Ce dernier, Fabien T., avait été embauché dans la même boulangerie qu'Isidra et ils devaient se partager la journée : l'un le matin, l'autre le soir. 

Mais en ce matin du vendredi 18 octobre, Isidra ne se présente pas à la boulangerie de Mugron. Son chef décide alors d'envoyer sa femme au domicile de son employée. Cette dernière la retrouve brûlée grièvement au visage dans sa voiture. Elle dit avoir été agressée par un homme.

Une agression calculée

Pendant des semaines, Fabien T. donne le change à la boulangerie. Il déclare même à une commerçante : "C'est fou qu'ils n'arrivent pas à trouver qui a fait ça". De leur côté, les gendarmes de la section de recherches de Pau (Pyrénées-Atlantiques) mènent l'enquête et accumulent des éléments contre lui. Il aurait tendu un véritable guet-apens à la victime, selon Olivier Janson, le procureur de Mont-de-Marsan, la forçant à sortir de son véhicule. 

À lire aussi
Camp de migrants à Porte d'Aubervilliers, Paris faits divers
Seine-Saint-Denis : un migrant retrouvé noyé dans le canal à Aubervilliers

Le 11 décembre, Fabien T. est interpellé à son domicile de Gambade-les-Bains. Devant les gendarmes, l'homme, au casier judiciaire vierge nie être l'auteur de l'agression. Il s'est suicidé en prison deux jours plus tard.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Landes Agression
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants