1 min de lecture Faits divers

La Réunion : un principal de collège mis en examen pour agression sexuelle sur mineure

Un principal de collège de Saint-Denis de la Réunion a été suspendu de ses fonctions, à la suite d'une mise en examen pour agression sexuelle sur mineure.

Un commissariat de police (Illustration).
Un commissariat de police (Illustration). Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

Le principal d'un collège de Saint-Denis de la Réunion a été suspendu de ses fonctions après avoir été mis en examen pour agression sexuelle sur mineure. La mise en examen, annoncée jeudi 4 mai, remonte à la mi-mai. 

Le chef d'établissement, âgé d'une cinquantaine d'années, s'est rendu lui-même au commissariat de Saint-Denis début mai, où il a avoué avoir agressé sexuellement une mineure. Après ces aveux, l'homme a été mis en examen et remis en liberté sous contrôle judiciaire. Lorsqu'il a été interrogé, il a aussi ajouté que sa compagne de 20 ans sa cadette et apparentée à la jeune victime, le faisait chanter depuis en lui réclamant de l'argent contre son silence. 

Les investigations se poursuivent, notamment pour déterminer si la compagne a réellement tenté de monnayer son silence. Elle pourrait alors être poursuivie pour non dénonciation de crime. Bien que les faits présumés se seraient produits dans un "cadre privé", "sans lien avec l'Éducation nationale", le rectorat de La Réunion a indiqué jeudi 4 mai avoir suspendu le principal dès le 14 mai. Le collège dirigé par ce principal est situé dans le centre-ville de Saint-Denis et compte parmi les plus anciens établissements secondaires de l'île.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers La Réunion Agression sexuelle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants