1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'affaire Laurent Ségalat : quand la justice doute
1 min de lecture

L'affaire Laurent Ségalat : quand la justice doute

PODCAST - Le 9 janvier 2010, Catherine Ségalat est retrouvé morte à son domicile en bas de son escalier. Son beau-fils, Laurent Ségalat, va être accusé de son meurtre.

Une photo prise le 29 novembre 2012 montre le généticien français Laurent Segalat quittant le palais de justice du canton de Vaud à Lausanne.
Une photo prise le 29 novembre 2012 montre le généticien français Laurent Segalat quittant le palais de justice du canton de Vaud à Lausanne.
Crédit : FABRICE COFFRINI / AFP
L'INTÉGRALE - L'affaire Laurent Ségalat : quand la justice doute
38:43
L'ENQUÊTE - L'affaire Laurent Ségalat : quand la justice doute
15:56
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Le 9 janvier 2010, à 21h16, le central des secours du canton de Vaud reçoit un appel sur le numéro des urgences. Un homme explique qu'il a trouvé sa belle-mère "en bas des escaliers, dans une flaque de sang". Il décline son identité : Laurent Ségalat. L'opératrice dit avoir trouvé l'homme bizarre au téléphone et prévient donc la gendarmerie en plus du médecin.

Lorsque le médecin arrive dans la maison familial des Ségalat, un corps de femme recouvert d'une couverture est allongé dans une petite pièce qui sert de bibliothèque. Le corps a été déplacé, il y a des projections de sang sur les murs et sur le sol. Un deuxième médecin est sceptique à propos d'une simple chute et demande une autopsie.

Laurent Ségalat explique être arrivé au domicile aux alentours de 19h30 et avoir trouvé Catherine, sa belle-mère, agonisante et baignant dans une flaque de sang au pied de l'escalier. Il a voulu la ranimer et a prodigué des massages cardiaques et du bouche à bouche pendant 1 heure. Quand les secouristes lui demandent pourquoi il n'a pas prévenu les secours immédiatement, il dira qu'il voulait sauver sa belle-mère et qu'en tant que français il ne connaît pas le numéro d'urgence.

Nos invités

Arnaud Bédat, journaliste en Suisse
Maitre Gilles-Jean Portejoie, avocat de Laurent Ségalat

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/