1 min de lecture Justice

Jihad : "Il y a 8 mineurs en détention", annonce Nicole Belloubet sur RTL

INVITÉE RTL - La ministre de la Justice assure que "toute personne qui revient des terrains de combat est judiciarisée".

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Nicole Belloubet est l'invitée de RTL Crédit Image : Loïs Richard | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Ces chiffres avaient fait largement débat. En octobre dernier, Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, levait le voile sur le nombre de jihadistes de retour sur le sol français après avoir été en zone irako-syrienne. Sur les 302 personnes comptabilisées, 134 sont incarcérées mais 168 sont toujours en liberté. "On a un principe qui est que toute personne qui revient des terrains de combat est judiciarisée. C'est absolument intangible", assure Nicole Belloubet, ministre de la Justice. 

Invitée de RTL ce lundi 13 novembre 2017, la garde des Sceaux a également évoqué le sort des mineurs. "Il y a huit mineurs en détention, qui ont plutôt entre 16 et 18 ans", annonce-t-elle. Et de poursuivre : " Ceux qui ont effectivement combattu sont en détention. Les autres jeunes, environ 55 jeunes de retour des terrains de combat, font l'objet d'une mesure d'assistance éducative". 

Mais là encore, l'ensemble des mineurs de retour d'Irak et Syrie sont "judiciarisés". "Ils sont tous présentés à un juge. Certains sont très jeunes d'où les mesures d'assistance éducative", explique Nicolas Belloubet. Cependant, les enfants en bas âge ne retrouvent pas forcément leurs proches respectifs. Certains se voyant placés "en fonction de la situation de la famille".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Jihad Nicole Belloubet
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants