1 min de lecture Viol

Isère : violée par un récidiviste, ses parents attaquent l'administration pour faute lourde

Anne-Lise, 17 ans, a été violée en octobre dernier en Isère par un homme récidiviste, qui aurait dû se trouver derrière les barreaux mais a été libéré en raison de la crise sanitaire. Les parents de l'adolescente ont décidé d'attaquer l'État pour faute lourde.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Isère : violée par un récidiviste en liberté, l'administration attaquée pour faute lourde Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Durée : | Date : La page de l'émission
Bertrand FRACHON édité par Cassandre Jeannin

C'est une affaire qui interroge sur le fonctionnement de la justice. Une jeune fille de 17 ans a été violée en octobre dernier par un récidiviste, qui aurait dû se trouver derrière les barreaux. Sauf qu'il avait été libéré en pleine crise sanitaire, avec 5.000 détenus, pour éviter la propagation de l'épidémie dans les prisons. Les parents de l'adolescente ont décidé d'attaquer l'État pour faute lourde.

La vie d'Anne-Lise, 17 ans, a basculé le 24 octobre dernier lorsqu'elle croise la route de son violeur dans le nord de l'Isère. Condamné à huit reprises notamment pour des violences graves sur son ex-conjointe, l'homme qui purgeait une peine de quatre ans de prison ferme à la maison d'arrêt de Corbas aurait bénéficié selon l'avocat de la victime d'une libération conditionnelle liée à la Covid.

Pourtant, selon maître Rageot, tous les signaux étaient au rouge : "Comment cet individu peut-il être libéré après seulement deux ans de détention sans audience, sans débat contradictoire au motif de la Covid. L'expert psychiatre va indiquer que le risque de récidive ne pouvait pas être éliminé. Il évoque même des tendances de la part de ce détenu au passage à l'acte et terreau agressif".

L'administration pénitentiaire attaquée pour faute lourde

Anne-Lise a eu le courage de déposer plainte. Son violeur est donc retourné en prison mais la jeune femme reste sous le choc, comme l'explique son père Patrice : "On a reçu des menaces de mort de la part de l'individu. Notre fille elle est en colère aussi. Elle prend sur elle, elle a de la force, c'est une battante et elle veut que justice soit rendue."

À lire aussi
avalanche
Savoie : sept randonneurs sont morts dans deux avalanches

L'avocat de la famille d'Anne-Lise attaque l'administration pénitentiaire pour faute lourde. Dans un communiqué, le parquet de Lyon affirme qu'il ne s'agit pas d'une remise en liberté automatique liée à la crise sanitaire. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Viol Isère Prisons
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants