1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Syrie : 106 femmes et 260 enfants français toujours retenus les camps Kurdes
2 min de lecture

INFO RTL - Syrie : 106 femmes et 260 enfants français toujours retenus les camps Kurdes

Les autorités françaises envisagent de procéder à d’autres rapatriements mais leur date et leur ampleur ne sont pas connues.

Illustration du camp le camp d'al-Hol, qui détient des proches de combattants de l'État islamique, le 6 décembre 2021.
Illustration du camp le camp d'al-Hol, qui détient des proches de combattants de l'État islamique, le 6 décembre 2021.
Crédit : Delil SOULEIMAN / AFP
INFO RTL - Syrie : 106 femmes et 260 enfants français toujours retenus les camps Kurdes
00:01:50
Thomas Prouteau

Le rapatriement en France mardi matin de 16 femmes et 35 mineurs prisonniers des forces kurdes en Syrie ne clôt pas la question des enfants français retenus dans des conditions humanitaires très dégradées, loin de là. 

Selon les informations de RTL, les autorités françaises recensent encore 106 femmes et environ 260 mineurs répartis dans deux camps de prisonniers, à Roj et al-Hol, dans le Nord-Est de la Syrie. Les chiffres qui circulaient ces derniers mois de 80 femmes et 200 enfants français dans les camps kurdes sont sous-évalués d’après les sources de RTL.

La secrétaire d’État à l’enfance Charlotte Caubel a indiqué lundi 4 juillet sur Twitter que les retours allaient se poursuivre en vue de protéger les enfants sans toutefois indiqué quand aurait lieu le prochain voyage. D’après nos informations l’objectif du gouvernement, après avoir longtemps traîné les pieds sur cette question, est bel et bien désormais de faire revenir un grand nombre d’enfants, au besoin avec leurs mères, comme cela vient d’être fait

Une raison sécuritaire

Jusqu’ici il était proposé aux Françaises de laisser leurs enfants rentrer dans l’Hexagone sans elles, ce que la plupart refusaient. Devant l’évidence que ce processus ne fonctionnerait pas et la mobilisation des familles, de la Défenseure des Droits et de nombreux avocats, magistrats et intellectuels, Emmanuel Macron a finalement décider d’infléchir sa politique.

La raison affichée est d’abord humanitaire : les conditions de vie dans les camps kurdes sont extrêmement précaires. La deuxième est sécuritaire. D'après nos informations, la France, un des derniers pays à ne pas rapatrier ses ressortissants, craint désormais une dégradation de la situation dans le Nord de la Syrie avec la multiplication des attaques de l’État islamique notamment sur les camps, avec un risque majeur : la dispersion des mineurs français et leur recrutement par l’EI. Ce risque était soulevé depuis des années par les associations de familles, leurs avocats et même le coordinateur des juges anti-terroristes, il est aujourd’hui repris à leur compte par les autorités. 

Un autre facteur a sans aucun doute été déterminant pour l'Elysée : la menace de condamnation pour "exposition à des traitements inhumains et dégradants" par la Cour européenne des droits de l'homme saisie par l'avocate Marie Dosé, et dont la décision est attendue.  Sans compter l'information judiciaire désormais ouverte dans l'hexagone pour "non intervention pour détention illégale" suite à la plainte au pénal contre l'Etat déposée par les avocats Vincent Brengarth et William Bourdon. La France était le dernier pays européen à refuser le principe du retour de ses ressortissants en Syrie, visiblement cette position n'était plus tenable.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.