1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Infirmière disparue dans le Tarn : trois semaines après, où en est l'enquête ?
1 min de lecture

Infirmière disparue dans le Tarn : trois semaines après, où en est l'enquête ?

Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre, Delphine Jubillar reste introuvable ce mardi 5 janvier. Trois semaines après sa mystérieuse disparition, son domicile devrait être de nouveau fouillé.

Delphine Jubillar, portée disparue dans le Tarn depuis le 15 décembre 2020
Delphine Jubillar, portée disparue dans le Tarn depuis le 15 décembre 2020
Crédit : Archives personnelles
Marie Gingault
Marie Gingault

Voilà trois semaines que Delphine Jubillar, infirmière dans le Tarn, a disparu à Cagnac-les-Mines (81), dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Âgée de 33 ans, elle reste toujours introuvable ce mardi 5 janvier tandis que l'enquête se poursuit.

De nouvelles fouilles devraient être effectuées dans la maison où elle vivait avec son mari et ses deux enfants, indiquent nos confrères de La Dépêche du Midi. D'après les informations du quotidien régional, ce sont des membres de l’institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) qui devraient mener les opérations dans la maison familiale.

Déjà placée sous scellés, la villa de plus de 100 m2 est encore en travaux et possède un vaste sous-sol. Des chiens de Gramat, spécialisés dans ce type de recherches, devraient accompagner les agents de l'IRCGN dans ces nouvelles fouilles. En effet, le 24 décembre dernier, des recherches avaient déjà été effectuées dans le logement du couple, en instance de divorce. Les enquêteurs alors avaient fait usage du Bluestar, un produit qui permet de détecter des taches de sang camouflées ou nettoyées, mais ce fût sans résultat.

Une femme "réservée et discrète"

La veille, une information judiciaire pour "arrestation, enlèvement, détention ou séquestration arbitraire" avait été ouverte contre X par le parquet de Toulouse. indique pour sa part que six proches de Delphine Jubillar doivent se constituer partie civile ce mardi. Parmi eux, des cousins et des amis de l'infirmière, décrite comme "réservée et discrète" par son entourage, selon lequel la trentenaire n'aurait jamais quitté son domicile sans ses enfants, âgés de 6 ans et 18 mois". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/