1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Incendie mortel à Rouen : "On peut supposer que les matériaux du bar n'étaient pas conformes", atteste un spécialiste
1 min de lecture

Incendie mortel à Rouen : "On peut supposer que les matériaux du bar n'étaient pas conformes", atteste un spécialiste

INVITÉ RTL - David Gruberg, le dirigeant de Consulting Sécurité, explique quelles sont les obligations des établissements recevant du public après l'incendie d'un bar de Rouen le 5 août.

Un incendie dans un bar de Rouen a fait au moins 13 morts et 7 blessés, dans la nuit du vendredi 5 août
Un incendie dans un bar de Rouen a fait au moins 13 morts et 7 blessés, dans la nuit du vendredi 5 août
Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Incendie mortel à Rouen : "On peut supposer que les matériaux du bar n'étaient pas conformes", atteste un spécialiste
04:55
Anne Le Henaff & Ludovic Galtier

Treize personnes ont péri dans un incendie d'origine accidentelle au Cuba Libre, un bar du centre-ville de Rouen, dans lequel elles fêtaient l'anniversaire d'Ophélie, une jeune gardienne de la paix de 20 ans. La chute d'une des invités, gâteau en mains, dans l'escalier qui menait à la cave de l'établissement, a provoqué l'embrasement du sous-sol et pris au piège les jeunes gens âgés de 18 à 25 ans. Après l'émotion, vient le temps des questions. Le patron du bar a-t-il manqué à ses obligations en matière de sécurité ? 

Au micro de RTL, David Gruberg, le dirigeant de Consulting Sécurité, spécialiste de la sécurité dans les établissements recevant du public, explique quelles sont les contraintes en matière de sécurité d'un établissement de ce type. Ce bar "a l'obligation d'avoir des matériaux installés qui ont un classement à la réaction au feu. Des matériaux, qui sont soit difficilement inflammables, soit un combustible ininflammable quelque soit la taille de l'établissement. (Dans le cas précis du Cuba Libre à Rouen), on peut supposer que les matériaux n'étaient peut-être pas conformes."

L'évacuation des clients en cas d'incendie est aussi soumise à une réglementation précise. "Ce n'est pas interdit d'avoir du public en sous-sol. Il faut qu'il y ait des sorties correspondant aux nombres de personnes reçues dans ce sous-sol. Par exemple, si on est à moins de 19 personnes, il faut une sortie de 90 cm de largeur. Dès lors qu'on augmente l'effectif, on augmente la largeur et le nombre des dégagements, escaliers ou sorties."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/