1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Incendie dans l'Aude : un mégot à l'origine du sinistre ?
1 min de lecture

Incendie dans l'Aude : un mégot à l'origine du sinistre ?

Un violent incendie a ravagé près de 850 hectares de végétation dans l'Aude. Si les causes de ce drame sont encore incertaines, un mégot pourrait bien être à l'origine de cet incendie.

L'incendie a démarré dans l'Aude le 24 juillet 2021
L'incendie a démarré dans l'Aude le 24 juillet 2021
Crédit : Idriss BIGOU-GILLES / AFP
Charlotte Diry & AFP

C'est un dramatique incendie qui s'est déclaré samedi 24 juillet dans l'Aude. Plus précisément dans la montagne d'Alaric, à Moux, où environ 850 hectares ont été brûlés. Même s'il est désormais fixé, les lieux vont tout de même rester sous surveillance pour éviter toute reprise du feu : "Nous aurons au moins cinq jours de surveillance sur le feu, avec une météo encore défavorable pour deux jours et le vent qui tourne mercredi", a affirmé un officier du Centre Opérationnel Départemental d'Incendie et de Secours (CODIS) de l'Aude. 

Alors que plus de 900 sapeurs-pompiers ont été mobilisés durant tout le week-end pour maitriser cet incendie, les causes de celui-ci semblent désormais s'éclaircir. S'il s'est déclaré sur l'autoroute A61 et plus précisément sur le terre-plein central, Jean-Luc Beccari, directeur du Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Aude, est revenu sur son origine. "Tout le monde pourra en déduire assez facilement l'origine possible. Il est malheureusement fort probable que ce soit un jet de mégot", soulignait-il. Tout en assurant qu'il ne pouvait pas se prononcer sur les causes exactes de cet incendie.

Joëlle Gras, directrice de cabinet de la préfète de l'Aude a rappelé que neuf départs de feux sur dix étaient d'origine humaine. Elle a donc appelé "chacun à faire preuve de grande prudence". 

"On ne peut pas jeter les mégots par la fenêtre, ne [peut] pas allumer de feu, faire des barbecues proches des forêts et surtout, quand on est témoin d'un début d'incendie, il faut tout de suite appeler le 18", a poursuivi Joëlle Gras. Une cellule de recherche des causes du départ de feu a été mise en place.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/