1 min de lecture Incendie à Notre-Dame

Incendie à Notre-Dame : la famille Pinault renonce à sa réduction d'impôt

Les familles Pinault avait annoncé un don de 100 millions d'euros à la cathédrale Notre-Dame en vue de sa reconstruction après l'incendie. Un geste généreux mais critiqué.

François-Henri Pinault à Paris en novembre 2018
François-Henri Pinault à Paris en novembre 2018 Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Noémie Grinberg et AFP

Face à la polémique, la famille Pinault a annoncé ce mercredi 17 avril, qu'elle ne ferait "pas valoir l'avantage fiscal" auquel pouvait prétendre son don de 100 millions d'euros, pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris

"La donation pour Notre-Dame de Paris ne fera l'objet d'aucune déduction fiscale. La famille Pinault considère en effet qu'il n'est pas question d'en faire porter la charge aux contribuables français", indique dans un communiqué, François-Henri Pinault, président de la holding familiale et PDG du groupe de luxe Kering. 

La famille Pinault avait annoncé qu'elle allait faire don de 100 millions d'euros destinés à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ravagée par un incendie dans la nuit du lundi 15 au mardi 16 avril. Cette déclaration a été suivie par d'autres annonces de la famille Arnault notamment. Cette dernière a décidé de mettre sur la table une enveloppe de 200 millions d'euros pour aider à rebâtir l'édifice religieux, déjà en travaux depuis l'année dernière. 

L'entreprise L'Oréal, la Fondation Bettencourt et Françoise Bettencourt-Meyers à titre personnel vont également collectivement faire un don de 200 millions d’euros pour la restauration de Notre-Dame de Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Incendie à Notre-Dame Patrimoine Impôts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants