1 min de lecture Faits divers

Incendie à la cathédrale de Nantes : un court-circuit électrique responsable ?

Jean-Yves Magnier, sacristain de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes, estime que "il y a des choses à creuser" du côté de l'électricité pour expliquer l'incendie.

La cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul de Nantes
La cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul de Nantes Crédit : Loic VENANCE / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Le mystère demeure après l'incendie de la cathédrale de Nantes ce samedi 18 juillet. L'orgue de la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul a été détruit par le feu, ainsi qu'un tableau et des stalles du chœur. Trois départs de feu ont été constatés. Les enquêteurs cherchent à déterminer leur origine

Ce lundi 20 juillet, le sacristain de l'édifice religieux, a évoqué la piste d'un court-circuit électrique auprès de l'Agence France-Presse.  "Ça a été un de mes premiers sentiments. Des vieilleries qui s'enflamment, explique celui qui était chargé de l'entretien ordinaire des lieux. J'ai des problèmes électriques très récurrents, pas toutes les semaines mais très récurrents. Donc là à mon avis, il y a des choses à creuser".

Ce samedi en début d'après-midi, un homme de 39 ans, bénévole à la cathédrale, avait été mis en garde à vue. Il a finalement été remis en liberté le lendemain en fin de journée. "Il n'est pas impliqué dans la commission des faits", a affirmé le procureur au quotidien Presse Océan

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Incendie Nantes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants