1 min de lecture Viol

Île-de-France : un étudiant, qui a accusé un élu parisien de viol, retrouvé mort

Le corps du jeune homme a été découvert mardi 9 février dans sa chambre universitaire, sur le campus de l'université Paris-Nanterre. Une enquête a été ouverte.

L'université de Nanterre (illustration)
L'université de Nanterre (illustration) Crédit : MARC WATTRELOT / AFP
Florine Boukhelifa et AFP

Aucun lien n'a pour le moment été établi entre les accusations et la mort du jeune homme. Un étudiant, qui avait accusé un élu PCF du Conseil de Paris de viol, a été retrouvé mort mardi 9 février dans sa chambre universitaire sur le campus de l'université Paris-Nanterre. Une enquête pour recherche des causes de la mort a été ouverte, a précisé le parquet de Nanterre, mais selon les premiers éléments, le jeune homme s'est pendu.

Le 21 janvier dernier, Guillaume T., âgé de 20 ans, sous le pseudo Prunille sur Twitter, avait accusé un élu de viol : "Après plus de deux ans, sans savoir mettre les mots sur ce qui m'est arrivé, je me rends compte que j'ai été violé par Maxime Cochard, conseiller de Paris et son compagnon [...] en octobre 2018 alors que je n'avais que 18 ans et étais particulièrement vulnérable".

Maxime Cochard avait rapidement réagi dans un communiqué, également publié sur Twitter, dans lequel il dénonçait "une accusation totalement fausse". Le Parti communiste lui avait demandé de se mettre en retrait de ses responsabilités au sein du PCF. L'avocate de l'élu, Fanny Colin, avait confirmé que les faits de viol étaient "formellement contestés" par son client et qu'une démarche pour diffamation avait été engagée.

Quelques jours après cette accusation, des milliers de personnes ont témoigné sous le hashtag "MeTooGay" des violences sexuelles qu'elles ont subies, dans la lignée des mouvements #Metoo.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Viol Parti communiste Nanterre
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants