1 min de lecture Escroquerie

Hauts-de-Seine : une femme accusée d'escroquerie pour de faux tests Covid

VU DANS LA PRESSE - La jeune femme, âgée d'une trentaine d'années, se faisait payer en liquide contre ces faux tests de dépistage.

Un médecin en consultation (Illustration).
Un médecin en consultation (Illustration). Crédit : iStock / Getty Images Plus
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Au moins six habitants de Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine ont été victimes de cette escroquerie. Au printemps dernier, une jeune femme d'une trentaine d'années s'est fait passer pour une médecin, a partagé des vidéos d'elle apportant des soins à des migrants, et proposé de se déplacer à domicile pour réaliser des tests de dépistage du coronavirus, rapporte France Bleu Paris. Des tests totalement faux, évidemment.

La trentenaire procédait comme suit : affublée d'un déguisement de médecin, blouse et mallette, elle allait directement chez son "patient". Puis elle effectuait un faux test avec un appareil servant en réalité à mesurer le diabète. Quelques minutes plus tard, elle donnait le résultat (toujours négatif) contre 70 euros en liquide.

Cette personne sera jugée ce jeudi 21 janvier après-midi au tribunal de Nanterre. Elle risque jusqu'à cinq ans de prison et 350.000 euros d'amende pour "escroquerie en faisant usage de la fausse qualité de médecin".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Escroquerie Coronavirus Hauts-de-Seine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants