1 min de lecture Escroquerie

Coronavirus : masques, gel, tests... Sept sites d’arnaques en ligne fermés

VU DANS LA PRESSE - Les gendarmes ont obtenu la fermeture de sept sites qui vendaient des masques, du gel hydroalcoolique et même des tests de dépistage. Si les montants des achats étaient bien débités, les commandes n'ont jamais été reçues.

Un masque (illustration)
Un masque (illustration) Crédit : Cindy Ord / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Face au manque de protections contre le coronavirus, les arnaques en ligne se multiplient. Vendredi 27 mars, ce sont sept sites de vente frauduleuse de masques, gel hydroalcoolique et de tests de dépistage qui ont été fermés par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesps), selon les informations du Parisien.

L'Oclaesps a été saisi par le parquet de Paris qui avait ouvert une enquête préliminaire deux jours avant la fermeture des sites. Une escroquerie qui aurait rapporté gros à ceux qui l'ont mise sur pied. En effet, en moins d’un mois, 12.000 personnes auraient passé commande, rien que sur l'un d'entre eux.

Le préjudice est estimé à un million d'euros. L'enquête doit déterminer combien de personnes ont en tout été lésées. En pratique, les arnaqueurs identifient les produits en pénurie et les vendent en ligne sans le stock ou même la marchandise adéquat, selon une source proche du dossier.

Le suspect risque 5 ans de prison et 370.000 euros d'amende

Les enquêteurs ont identifié le suspect derrière cette arnaque de grande ampleur. Selon Le Parisien, il s'agit d'un homme de nationalité française qui aurait été localisé aux Émirats arabes unis. En cas de retour en France, il risque cinq ans de prison et 370.000 euros d'amende.

S'agissant de vente de tests de dépistage du coronavirus, l'escroquerie se double d'une autre infraction : la vente illégale de dispositif médical non déclaré. Une infraction passible de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Escroquerie Arnaque Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants