1 min de lecture Police

Hautes-Alpes : deux policiers aux frontières condamnés

Deux agents de la police aux Frontières ont été condamnés jeudi 30 juillet à respectivement deux ans de prison avec sursis et 18 mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Gap, l'un pour des violences sur un migrant, l'autre pour détournement de fonds.

Un uniforme de police (illustration)
Un uniforme de police (illustration) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
IMG_5140
Sarah Rozenbaum et AFP

Deux policiers, agents de la police aux frontières ont été condamnés le jeudi 30 juillet, l'un pour des violences sur un migrant et l'autre pour détournement de fonds. Les deux mis en cause étaient basés à Montgenèvre dans les Hautes-Alpes, un des principaux points de passage de migrants entre l'Italie et la France depuis 2017.

Le premier est un gardien de la paix de 51 ans, déclaré coupable de violences sur Moussa, un jeune migrant malien : il a été condamné à deux ans d'emprisonnement avec sursis et à une amende de 1.000 euros. Il lui est également interdit d'exercer une fonction publique pendant cinq ans. Il doit payer 900 euros à la victime.

Le second condamné est un ancien adjoint à la sécurité âgé de 30 ans et aujourd'hui entrepreneur, accusé d'avoir gardé pour lui les 90 euros en liquide d'une verbalisation. Durant le procès, il a affirmé avoir "oublié de remettre les 90 euros. Ils sont restés dans mon pantalon et sont passés à la machine". Il a reconnu cependant avoir falsifié le registre pour couvrir "une faute d'inattention".

Jugé coupable de détournement de fonds, il a été condamné à 18 mois d'emprisonnement avec sursis et à 1.000 euros d'amende, avec l'interdiction d'exercer une fonction publique pendant cinq ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Détournement de fonds Violences
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants