1 min de lecture Meurtres

Corse-du-Sud : un policier retraité tué par balle à son domicile

Un policier de 63 ans a été retrouvé mort à son domicile de Valle-di-Mezzanna, près d'Ajaccio. Selon une source proche de l'enquête, il aurait été abattu par un tir de fusil de chasse.

Cette photo prise à Créteil, dans le sud-est de Paris, le 8 décembre 2020, montre un brassard de police.
Cette photo prise à Créteil, dans le sud-est de Paris, le 8 décembre 2020, montre un brassard de police. Crédit : THOMAS COEX / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
et AFP

Aucune piste n'est encore privilégiée par les enquêteurs. Vendredi 19 février, un policier à la retraite a été retrouvé mort à son domicile de Valle-di-Mezzena, en périphérie d'Ajaccio. D'après des sources concordantes, l'homme, âgé de 63 ans, aurait été abattu par un tir de fusil de chasse.

"La victime a, à priori, été touchée par une arme de chasse. Les faits se seraient par ailleurs déroulés durant la nuit" de jeudi à vendredi, a précisé la procureure d'Ajaccio, Carine Greff. Pour le moment, les enquêteurs n'ont aucune idée du mobile ni du déroulé des faits. L'enquête de flagrance, pour homicide, a été confiée aux gendarmes de la section de recherches.

D'après les informations rapportées par France 3 Corse, le maire de Valle-di-Mezzena décrit "un retraité de la police depuis plus de dix ans", "qui élevait des cochons et vivait tranquillement au village depuis des années".


Seuls élément de l'enquête connu, ce sont des amis, "avec lesquels il avait rendez-vous", qui ont donné l'alerte aux autorités. "Ne le voyant pas venir, ses proches se sont rendus à son domicile", selon Carine Greff. "Toutes les pistes seront exploitées", a assuré la magistrate.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Meurtres Police Corse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants