1 min de lecture Famille royale

Harry et Meghan portent plainte pour des photos volées d'Archie

Le prince Harry et son épouse Meghan Markle ont porté plainte à Los Angeles contre un ou plusieurs paparazzis. Ils accusent le ou les photographes d'avoir photographié à leur insu leur jeune fils Archie dans leur jardin.

Meghan Markle et le prince Harry
Meghan Markle et le prince Harry Crédit : TOLGA AKMEN / AFP
Pierre
Pierre Jarnoux et AFP

Le prince Harry et sa femme Meghan Markle ont porté plainte à Los Angeles pour des photos volées de leur fils Archie. La plainte s'appuie sur une loi californienne qui interdit de prendre des images de quiconque à son domicile, même depuis l'extérieur de la propriété.

Le couple a appris que quelqu'un propose à la vente des photos de leur fils de 14 mois, Archie, affirmant les avoir prises lors d'une sortie publique explique la plainte pour "atteinte à la vie privée" a appris l'AFP par leur avocat. 

"Aucun drone, hélicoptère ou téléobjectif ne remet ce droit en cause." déclare l'avocat du couple princier, Michael J. Kump, dans un communiqué.

Harry et Meghan, qui ont officiellement cessé d'être des membres actifs de la famille royale en avril dernier, se sont installés dans les hauteurs de Los Angeles. Le couple dit s'attendre à être suivi à la trace lors de ses sorties en public, situation qui leur pèse énormément. 

À lire aussi
Le prince Harry est de retour au Royaume-Uni famille royale
Royaume-Uni : le prince Harry rembourse les travaux de sa résidence britannique

Harry évoquait notamment la pression subie par les paparazzi en faisant référence à la mort de sa mère Diana dans un accident de voiture à Paris en 1997

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille royale Prince Harry Meghan Markle
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants